Passer au contenu principal

EssaiRenault Megane R.S. Trophy-R, frissons garantis sur la route de tous les jours

La voiture de série la plus performante jamais produite par Renault offre une expérience de conduite exaltante.

La Renault Megane R.S. Trophy-R est surtout réservée à la piste.
Renault Megane R.S. Trophy-R
La Renault Megane R.S. Trophy-R est surtout réservée à la piste.
RENAULT

La nouvelle Renault Megane R.S Trophy se décline dans une version exclusive, de série certes, mais prête à rejoindre la piste… Produit à 500 exemplaires (25 pour la Suisse) sous le patronyme «Trophy-R», ce bolide se sent inévitablement bridé sur la route. Les frissons seront vraiment garantis sur un circuit…

Le look extérieur ne laisse planer aucun doute: prise d’air NACA sur le capot, jantes rouges, diffuseurs arrière, ligne d’échappement Akrapovic en titane, prises d’air en lieu et place de projecteurs et décor adapté.

À l’intérieur tout est épuré, performances obligent, il a fallu alléger considérablement. Par rapport à la RS Trophy de base, il ne reste que deux sièges baquets et, à l’arrière, un arceau de sécurité et l’espace pour installer et caler les roues de rechange. Les fenêtres ont été condamnées, remplacées par un vitrage fin.

Cela dit, le confort n’est pas oublié. Les sièges baquets sont profonds, très enveloppants, mais non réglables en hauteur. Si on n’est pas très grand, on se retrouve avec le tableau de bord devant les yeux, malgré un volant au réglable limité. De plus, n’espérez pas trouver un coffre spacieux…

Le moteur de 1,8 l développant 300 ch est identique que celui de la R.S Trophy normale. Mais l’allègement conséquent (200 kg), l’aérodynamisme poussé à l’extrême et la fabuleuse liaison au sol améliorent les performances. Surtout en accélération, les 100 km/h sont atteints en 5,4 secondes contre 5,7.

Le plaisir de conduite est assuré par une boîte de vitesses manuelle aux passages très courts favorisant des réactions plus immédiates. Inutile de préciser que le comportement routier est exceptionnel. Les roues directionnelles à l’arrière apportent une stabilité incroyable, mais attention aux sorties de virages serrés. Si la vitesse est trop élevée, la voiture a tendance à partir tout droit. Un minimum d’expérience est souhaitable…

Bien entendu, on ne demandera pas aux suspensions de transformer cette Trophy-R en salon roulant. Sur les routes au bitume dégradé, cela secoue parfois sérieusement. Somme toute, ce véhicule d’exception est vraiment réservé à un usage limité. Pour la vie de tous les jours, choisissez la Megane R.S Trophy classique, c’est tout de même plus raisonnable!