Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Peintre vaudois renomméLe Musée Burnand restera au Grand-Air, repris par Moudon

Si le Conseil communal de Moudon donne son accord, la Commune rachètera le bâtiment du Grand-Air au Canton pour 1,8 million de francs.

«Ce serait un beau cadeau en cette année de centenaire. Cela fait des années que nous sommes sur le balan.»

Pierre-André Marti, président du Musée Eugène Burnand

Deux zones à bâtir

Unique musée romand consacré à un seul peintre, le Musée Eugène Burnand abrite de magnifiques toiles, comme cette seconde version de «Le Labour dans le Jorat», faite de mémoire par le peintre, après l’incendie de l’original, en février 1916, à Lausanne.

«L’État se dessaisit des immeubles dont il n’a plus l’utilité. C’est une manière saine et respectueuse de gestion des deniers publics.»

Philippe Pont, directeur général des Immeubles et du patrimoine du Canton de Vaud

Plus l’utilité

«L’achat pourrait être rentabilisé en revendant ensuite la partie constructible pour y développer de l’habitat.»

Carole Pico, syndique de Moudon

Réaménagement

Président du conseil de la fondation du Musée Eugène Burnand, Pierre-André Marti espère que le rachat permettra à son musée de s’étendre.
1 commentaire
Trier:
    P. Milraux

    Merveilleux tableaux de Burnand et la maison est très belle aussi. A voir absolument !