Passer au contenu principal

Fines gueulesRetour au bistrot: «Les gens ont vraiment envie de se faire plaisir»

Les restaurants genevois ont rouvert depuis une semaine. Et alors? Prise de pouls.

Marietta Campa Carugati et l’équipe du Restaurant Roberto élégamment masquée de pièces de tissu brodées.
Masqué mais chic
Marietta Campa Carugati et l’équipe du Restaurant Roberto élégamment masquée de pièces de tissu brodées.
© Steeve Iuncker-Gomez

Buongiorno, buongiorno! À la porte du restaurant, la très pimpante Marietta Campa Carugati accueille les habitués en décochant de gentils sourires à distance. Elle ne porte pas de masque, contrairement à tout son personnel, qui arbore d’élégantes pièces de tissu brodées au nom du restaurant. Des masques artisanaux, made in Geneva. La classe. Nous voilà chez Roberto, institution italienne de Rive, qui a rouvert ses portes cette semaine après les deux mois de fermeture que l’on sait. Les habitués, plutôt chics et masculins, plus sel que poivre, ont débarqué illico. «Ils étaient tellement heureux de se retrouver au restaurant, raconte Marietta. S’ils avaient pu m’embrasser, je n’aurais plus de peau sur le visage aujourd’hui! On a vraiment très bien travaillé, midi et soir. Comment se plaindre?»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.