Passer au contenu principal

Fermeture des commerces non essentielsRetour de bâton pour les commerçants de détail vaudois

Les commerces et les marchés de biens non essentiels fermeront leurs portes dès lundi prochain, suivant les nouvelles mesures sanitaires annoncées par le Conseil fédéral ce mercredi.

Tous les commerces qui ne vendent pas de produits de première nécessité avaient déjà dû fermer leurs portes une première fois en mars dernier.
Tous les commerces qui ne vendent pas de produits de première nécessité avaient déjà dû fermer leurs portes une première fois en mars dernier.
Yvain Genevay

«On était confiants de rester ouverts car il n’y a pas de chiffres qui démontrent que les commerces sont des lieux de propagation du virus, déplore Tomé Varela, secrétaire général de la Société coopérative des commerçants lausannois. Là, c’est le pire scénario qui s’est avéré.» Si le bilan plutôt encourageant des ventes de fin d’année avait redonné une lueur d’espoir aux détaillants, l’annonce ce mercredi par le Conseil fédéral de la fermeture des commerces non essentiels a fait l’effet d’une bombe.

La nouvelle attise différentes craintes chez les commerçants de proximité, déjà fragilisés par une année en dents de scie. «Nous redoutons en premier lieu la lenteur administrative car les aides peuvent prendre beaucoup de temps à arriver. Cela va mettre une pression sur la trésorerie des commerçants, qui a déjà été très entamée en 2020.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Articles en relation