Passer au contenu principal

Sauvegarde du patrimoine roulantRétrobus veut lister ses détracteurs sur internet

Tout en poursuivant la construction d’une nouvelle halle à Moudon, l’association menaçait de publier les visages d’acteurs malveillants sur le web.

L’Association Rétrobus Léman, installée à Moudon, envisage de lister ses détracteurs avec textes et images sur internet.
L’Association Rétrobus Léman, installée à Moudon, envisage de lister ses détracteurs avec textes et images sur internet.
JEAN-PAUL GUINNARD

L’auteur de ces lignes aura-t-il bientôt son visage diffusé sur le futur site internet histobus.ch de l’Association Rétrobus Léman? C’est possible. Narrant depuis des mois les relations compliquées entre la commune de Moudon, où l’association de sauvegarde du patrimoine roulant possède trois halles et en construit une quatrième, force est de constater qu’il puisse être considéré comme un acteur malveillant par Rétrobus. Et depuis le 1er janvier, parmi ses bons vœux, l’association annonçait préparer un site internet listant ses détracteurs avec textes et images.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.