Passer au contenu principal

Lutter contre le gaspillageRob Greenfield milite pieds nus pour une planète plus verte

L’activiste de l’extrême nous prouve qu’on peut renoncer à presque tout pour sauver l’environnement. Rencontre.

En 2016, Rob Greenfield se promène un mois dans les rues de New York en portant les emballages de ses aliments, soit deux kilogrammes par jour pour l’Américain moyen.
En 2016, Rob Greenfield se promène un mois dans les rues de New York en portant les emballages de ses aliments, soit deux kilogrammes par jour pour l’Américain moyen.
Rob Greenfield

Pieds nus, short, pull usé et un sourire généreux. Rob Greenfield est un ovni, une anomalie de notre société. À 33 ans, il n’a pas de logement, pas de voiture, pas de carte de crédit, pas de compte bancaire. Juste un ordinateur, 3000 dollars en poche et le reste de sa vie dans un sac à dos.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.