Passer au contenu principal

RivieraSaint-Légier s’apprête à faire un bond économique

Le nouveau parc d’activités industrielles Riviera-St-Légier est en bonne voie. Son plan d’affectation est mis à l’enquête jusqu’au 26 avril pour un projet prévu pour 2025.

La zone industrielle de la Veyre s’étend sur plus de 6 hectares.
La zone industrielle de la Veyre s’étend sur plus de 6 hectares.
Chantal Dervey

Avec 540 emplois dédiés aux activités industrielles et à l’artisanat, le nouveau parc d’activités Riviera-St-Légier voit grand. Preuve de son intérêt suprarégional, deux conseillers d’État se sont déplacés ce mercredi pour souligner ses vertus lors de la présentation du plan d’affectation. Un projet d’avenir selon Philippe Leuba et Christelle Luisier alors que sur le plan vaudois, les zones constructibles consacrées au secteur secondaire se font rares. À l’enquête jusqu’au 26 avril, le projet de La Veyre deviendrait l’un des principaux pôles d’activité à l’horizon 2025.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.