Passer au contenu principal

EspagneSaisie record de plus de 800’000 comprimés d’ecstasy

«La plus grande saisie de drogues synthétiques» de l’histoire de l’Espagne a eu lieu vendredi. L’opération a permis de démanteler l’organisation qui distribuait la plupart des drogues consommées dans le pays.

En plus d’un nombre record de comprimés d’ecstasy, les agents ont saisi près de 400 kg de haschich et de marijuana que le réseau vendait aux Pays-Bas.
En plus d’un nombre record de comprimés d’ecstasy, les agents ont saisi près de 400 kg de haschich et de marijuana que le réseau vendait aux Pays-Bas.
AFP

Les forces de l’ordre espagnoles ont annoncé vendredi avoir mis la main sur 827’000 comprimés d’ecstasy dans le cadre de la «plus grande saisie de drogues synthétiques» dans le pays.

Cette opération a permis de démanteler «la principale organisation criminelle internationale chargée d’élaborer et de distribuer la plupart des drogues synthétiques consommées en Espagne», indique le communiqué commun de la Garde civile et de la police nationale.

Onze personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette opération, dont le numéro un de ce réseau, de nationalité néerlandaise. Huit d’entre elles ont été incarcérées.

Basé à Barcelone

Au-delà de l’ecstasy, les agents ont notamment saisi d’autres drogues synthétiques comme du «speed» ou du «cristal», ainsi que près de 400 kg de haschich et de marijuana que le réseau vendait aux Pays-Bas afin de financer l’achat des substances nécessaires à la fabrication des drogues synthétiques.

Cette organisation – dont les membres sont de nationalité néerlandaise, espagnole, roumaine, colombienne et italienne – était basée à Barcelone (nord-est), où elle disposait de deux ateliers de fabrication, à Málaga (sud) et à Ibiza dans l’archipel des Baléares.

L’Espagne est considérée comme l’une des principales portes d’entrées de la drogue en Europe mais les saisies des forces de l’ordre concernent habituellement plutôt la cocaïne ou le cannabis.

AFP