Passer au contenu principal

Assouplissement des mesures anti-Covid«Sans activité physique, certains deviennent fous»

Il sera possible dorénavant de faire du sport sans contact en intérieur, moyennant le respect de distances importantes. Le ministre Philippe Leuba détaille cette nouvelle décision du Conseil d’État.

Le Conseil d’État a procédé à des assouplissements de son arrêté d’application relatif aux mesures destinées à lutter contre le Covid. Ces décisions ont été prises en raison de la stabilisation de la courbe des contaminations, explique le ministre de l’Économie et du Sport, Philippe Leuba.
Le Conseil d’État a procédé à des assouplissements de son arrêté d’application relatif aux mesures destinées à lutter contre le Covid. Ces décisions ont été prises en raison de la stabilisation de la courbe des contaminations, explique le ministre de l’Économie et du Sport, Philippe Leuba.
DR

Philippe Leuba, pourquoi cet assouplissement maintenant?

Nous avons constaté que la pratique du sport en extérieur devient plus compliquée avec la nuit qui tombe tôt. Or, sans activité physique, certains deviennent fous. La pratique du sport en intérieur sans contacts, et pour autant que les distances soient respectées, sera donc à nouveau possible à partir du 19 novembre. Les vestiaires et les douches, eux, resteront fermés.

La pression populaire a-t-elle joué un rôle dans cette décision?

Non, c’est une décision que nous avons prise conjointement avec le Département de la santé. Nous n’avons pas constaté de cluster dans ce type d’activité. La courbe des contaminations et des hospitalisations s’étant stabilisée, des assouplissements doivent être consentis là où c’est possible.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.