Les requins sont désormais protégés en Polynésie française

FauneL'organisation Pew a salué vendredi la décision du gouvernement de Polynésie française de protéger toutes les espèces de requins dans la zone économique exclusive (ZEE).

Le gouvernement de la Polynésie française a intégré lundi le requin mako, la seule espèce qui n'était jusqu'ici pas à l'abri des pêcheurs, à la liste des espèces protégées.

Le gouvernement de la Polynésie française a intégré lundi le requin mako, la seule espèce qui n'était jusqu'ici pas à l'abri des pêcheurs, à la liste des espèces protégées. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement de la Polynésie française a intégré lundi le requin mako, la seule espèce qui n'était jusqu'ici pas à l'abri des pêcheurs, à la liste des espèces protégées, selon le compte rendu du conseil mis en ligne sur le site de la présidence du gouvernement de la Polynésie française.

Cette exception était justifiée par sa commercialisation locale et à l'export, mais ce requin n'est aujourd'hui «pratiquement plus débarqué sur le port de pêche», indique ce compte-rendu.

«Dorénavant, tous les requins bénéficient du même degré de protection, à savoir l'interdiction de transport, de détention, (...) de capture à terre ou en mer, de taxidermie, et de toute commercialisation», selon ce document.

«Large sanctuaire»

L'organisation américaine Pew Environmental Group a salué une décision «créant le plus large sanctuaire pour requins au monde», c'est-à-dire une zone de protection pour toutes les espèces de squales. Avec cette zone de plus de 5 millions de km2, cette «désignation double la taille de la surface déjà protégée par l'ensemble des six sanctuaires pour requins existants» (Palau, Maldives, Tokelau, Honduras, Bahamas et les Marchall, ndlr), souligne l'ONG dans un communiqué.

«Chaque année, jusqu'à 73 millions de requins sont tués, avant tout pour le commerce des ailerons», selon Pew, qui estime qu'«un tiers des espèces de requins sont menacées ou quasiment menacées d'extinction».

«Il y a une conscience croissante à travers la planète des menaces auxquelles font face les requins», estime néanmoins l'organisation, en citant notamment la décision du Parlement européen, fin novembre, de mettre définitivement un terme à la découpe des ailerons de requins à bord des bateaux, une pratique interdite dans l'UE depuis 2003 mais qui perdurait en raison d'une lacune juridique. (afp/nxp)

Créé: 07.12.2012, 19h50

Articles en relation

En apnée avec les requins pour plaider leur cause

France Plonger près d'une heure au milieu de 25 grands requins de l'Aquarium de Paris: tel a été dimanche le défi insolite du spécialiste de l'apnée Pierre Frolla pour rappeler que les squales, loin d'être les terrifiants mangeurs d'hommes des «Dents de la mer», sont des «espèces menacées». Plus...

Il se baigne sur un site d'attaques de requins

La Réunion Un écologiste s'est baigné en mer, sur le site d'attaques de requins, au large de la Réunion. L'homme voulait prouver que le squale n'est pas dangereux pour les baigneurs mais victime de «propagande». Plus...

Le requin tue dix fois moins que les méduses

Psychose Depuis dix ans, entre cinquante et cent attaques de requins sont recensées chaque année contre l'homme, pour moins de dix morts en moyenne, selon l'«International Shark Attack File». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.