La médiation animale à l'EMS

BexL'EMS de Bex reçoit, toutes les deux semaines depuis la fin septembre l'association AtheMae-Cabot'ins. Lapins, cochons d'inde et chiens sont présentés aux résidents dans le cadre de «thérapies et activités facilitées par l'animal».

Colette Moor donne de nombreuses caresses à ce lapin.

Colette Moor donne de nombreuses caresses à ce lapin. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un jeudi sur deux, les résidents de l'EMS de Bex reçoivent des visiteurs particuliers. Une petite dizaine de Lapins de tous poils, le même nombre de cochons d'inde, et trois chiens font leur arrivée vers 14 h 30.

Sur deux grandes tables, on installe de la paille, des graines, des cachettes... Et on y dépose les petits rongeurs qui se mettent aussitôt à se balader et à grignoter. Les chiens ont leur propre espace, histoire d'éviter les rencontres malheureuses.

Très vite, les résidents s'approchent. Le rendez-vous a lieu depuis la fin septembre et le nombre d'aînés pressés de retrouver les animaux ne cesse d'augmenter.

«Certaines personnes s'attachent très vite, explique Bénédicte Apruzzese, enseignante et éducatrice spécialisée et fondatrice de l'association Athemae-Cabot'ins. Ils réclament leur animal en arrivant et passent ensuite l'heure avec eux...»

La démarche de l'EMS de Bex vise à répondre à une évolution du type de résidents. Ceux-ci arrivent en EMS plus tard qu'auparavant et les cas de psycho gériatrie augmentent.

D'où une nécessité de diversifier les animations proposées aux aînés. « Le contact avec les animaux est privilégié, relève Francine Rollot, directrice de l'EMS. Il n'y a pas besoin d'entendre ou de parler pour qu'il y ait un échange.» (24 heures)

Créé: 30.12.2011, 14h37

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 mars 2019.
(Image: Bénédicte) Plus...