Un médicament contre le cancer de la peau autorisé en Suisse

RocheL' Office fédéral de la santé publique (OFSP) a autorisé le Zelboraf. Le médicament du géant pharmaceutique bâlois est désormais remboursé par les caisses maladies.

Le médicament Zelboraf est destiné à traiter la forme la plus agressive de cancer de la peau.

Le médicament Zelboraf est destiné à traiter la forme la plus agressive de cancer de la peau. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Zelboraf a intégré la liste des spécialités sur laquelle figurent les médicaments remboursés par les caisses maladies helvétiques, a indiqué lundi Roche dans un communiqué. Le produit était autorisé aux États-Unis depuis août 2011 et dans l'Union européenne depuis février 2012.

Le médicament Zelboraf, destiné à traiter la forme la plus agressive de cancer de la peau, est le premier et seul traitement personnalisé contre le mélanome homologué en Suisse. Selon Roche, cette molécule «entraîne une prolongation attestée de la survie» des patients atteints du mélanome métastatique. (ats/nxp)

Créé: 02.04.2012, 10h39

Articles en relation

Les cancers de la peau augmentent de manière alarmante

Etude En raison notamment d'un usage accru des salons de bronzage, le nombre de cancers de la peau connaît un accroissement alarmant chez les moins de 40 ans depuis les dernières décennies, selon une étude menée aux États-Unis. Plus...

Le poisson meilleur que la viande rouge pour la santé

Alimentation Manger chaque jour de la viande rouge, surtout transformée, accroît sensiblement la mortalité par maladies cardiovasculaires et par cancer, indique une étude. La remplacer par du poisson serait bien meilleur. Plus...

Le cancer du sein tue toujours un peu moins

Santé La mortalité due à cette forme du cancer a baissé de 7% entre 2002 et 2006, selon une étude menée notamment par l’Institut de médecine sociale et préventive du CHUV. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.