Passer au contenu principal

Canton de VaudUn guide pour faire connaître le plan de crise conjoint

L’État de Vaud va distribuer 4000 exemplaires d’un guide expliquant le bon usage du PCC auprès de patients en service psychiatrique et de leurs soignants. Cette forme de directive anticipée permet de préciser les stratégies pour faire face à des crises psychiques.

Le canton de Vaud a élaboré un guide pour bien utiliser le plan de crise conjoint en matière de santé mentale. (Photo d’illustration)
Le canton de Vaud a élaboré un guide pour bien utiliser le plan de crise conjoint en matière de santé mentale. (Photo d’illustration)
KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Le canton de Vaud a rédigé un guide pour sensibiliser au bon usage du plan de crise conjoint (PCC). Cette forme de directive anticipée dans le domaine de la santé mentale permet d’élaborer un document qui définit le choix du patient en cas de rechute ou de perte de discernement.

Le PCC est dit «conjoint» car il implique au minimum un patient et un professionnel de la santé lors de son élaboration, indique lundi l’État de Vaud. «Le PCC vise à identifier et notifier les signes avant-coureurs et les facteurs déclencheurs d’une crise psychique ainsi qu’à préciser les stratégies pour y faire face, de même que les personnes de soutien mobilisables en cas de besoin», explique un communiqué.

Dans cette optique, un guide a été rédigé à l’intention des patients, de leurs proches et des soignants. Il a été produit au sein des ateliers de réhabilitation du service de psychiatrie communautaire du CHUV. Il sera distribué à 4000 exemplaires auprès des structures de soins du canton, des associations et des intervenants en pratique privée.

ATS/NXP