L'éolien en pleine mer pourrait suffire

EnergieSelon ces chercheurs, des fermes éoliennes en pleine mer pourraient couvrir la demande en énergie de la planète.

Selon une équipe de chercheurs, des éoliennes implantées en pleine mer pourraient produire jusqu'à 5 fois plus que leurs homologues terrestres. (Image d'illustration)

Selon une équipe de chercheurs, des éoliennes implantées en pleine mer pourraient produire jusqu'à 5 fois plus que leurs homologues terrestres. (Image d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les parcs éoliens en pleine mer pourraient générer bien plus d'énergie renouvelable que ceux installés sur la terre ferme, possiblement assez pour fournir le monde entier, selon une étude publiée lundi aux Etats-Unis.

Des chercheurs de la Carnegie Institution for Science ont découvert que les vents plus forts rencontrés en pleine mer pouvaient produire cinq fois plus d'énergie que les turbines installées sur la terre ferme.

Bien qu'il n'existe actuellement aucun parc éolien à grande échelle en eaux profondes, les résultats de l'étude suggèrent que cette technologie vaut la peine d'être étudiée, et ce même si la puissance de telles fermes varierait en fonction des saisons.

«En hiver, les parcs éoliens de l'Atlantique nord pourraient fournir une énergie suffisante pour répondre à tous les besoins actuels de la civilisation», selon cette étude publiée dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS).

En été, en revanche, «de tels parcs éoliens pourraient seulement générer assez de courant pour couvrir les besoins en électricité de l'Europe, ou éventuellement des États-Unis», selon l'étude.

Modèles

Celle-ci s'appuie sur des modèles informatiques comparant la productivité des grands parcs éoliens du Kansas, à des fermes éoliennes imaginaires géantes installées en pleine mer.

Dans certaines régions, en particulier dans l'Atlantique nord, les parcs éoliens pourraient être beaucoup plus puissants parce que la résistance des pales de leurs turbines ne ralentirait pas autant les vents qu'elle le ferait sur terre.

En outre, les parcs éoliens en pleine mer sont plus à même de capturer l'énergie provenant du haut de l'atmosphère pour la transporter vers la surface. «Nous avons constaté que les parcs éoliens océaniques géants sont capables de profiter de l'énergie des vents d'une grande partie de l'atmosphère, tandis que les parcs éoliens à terre restent limités aux ressources éoliennes proches de la surface», a déclaré la coauteure de l'étude Anna Possner. (afp/nxp)

Créé: 10.10.2017, 05h44

Articles en relation

Romande Energie s'implante en Bretagne

Energie éolienne Le groupe vaudois d'électricité acquiert un parc éolien, dans les Côtes-d'Armor. Plus...

Non cinglant de la France voisine aux éoliennes vaudoises

Energie La première consultation des riverains français, concertée par le Canton et la France voisine, se solde par un non cinglant des riverains au projet éolien proche de la frontière. Plus...

L'Europe devrait mieux collaborer dans l'éolien

Environnement Une étude démontre que les fluctuations de production d'énergie éolienne liées à la météo pourraient être réduites en collaborant davantage. Plus...

Le Conseil demande l'arrêt du projet de parc éolien

Villars-le-Terroir Le législatif a demandé à sa municipalité de mettre un terme au projet de Romande Energie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...