Un bar hautement radioactif pêché au large de Fukushima

NucléaireUn bar pêché au large de la préfecture d'Ibaraki, à quelques dizaines de kilomètres de Fukushima, a révélé un niveau de radioactivité jusqu'à présent inédit pour un poisson de cette espèce, dix fois supérieur à la limite autorisée au Japon.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce bar, capturé le 4 juillet au large de la ville de Hitachi, présente une quantité de césium radioactif mesurée à plus de 1000 becquerels par kilogramme, alors que la limite pour les aliments a été fixée à 100 becquerels par kilogramme.

Comme toutes les espèces dont un spécimen d'une région donnée a dépassé la limite, le bar d'Ibaraki n'est pas mis sur le marché. Mais ce cas illustre le fait que, plus de deux ans après, la contamination issue de l'accident de Fukushima reste importante, dispersée et difficile à appréhender car il est impossible de tout contrôler.

La centrale nucléaire Fukushima Daiichi a été mise en péril par le violent séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

La coupure de l'alimentation électrique provoquée par la déferlante avait engendré un arrêt des systèmes de refroidissement du combustible qui avait fondu dans les coeurs de trois des six réacteurs du site, d'où la présence de nombreux éléments radioactifs alentour, en mer, dans l'air et au sol.

kap/pn/bap (afp/nxp)

Créé: 12.07.2013, 09h20

Articles en relation

L'eau sous Fukushima est fortement radioactive

Japon Des éléments radioactifs ont à nouveau été découverts dans les eaux souterraines sous la centrale nucléaire de Fukushima, accidentée en mars 2011. Plus...

La facture provisoire de Fukushima est de 37 milliards

Japon Tepco, l'opérateur de la centrale nucléaire accidentée, va réclamer 5,7 milliards de franc suplémentaires à l'Etat. Le montant total de la catastrophe s'élève donc provisoirement à 37 milliards de francs. Plus...

Des agriculteurs plantent du riz à 15 km de Fukushima

Accident nucléaire Des agriculteurs ont recommencé à cultiver du riz à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Ils ont recours à de l'engrais contenant du potassium pour aider à combattre l'absorption de césium radioactif. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.