Faut-il se faire vacciner contre la grippe?

SantéComme chaque année, automne rime avec campagne de vaccination contre le virus influenza et nombre d'entreprises proposent le vaccin à leurs employés. Mais est-ce réellement utile?

Se faire vacciner contre la grippe peut être utile pour soi mais aussi pour ses proches.

Se faire vacciner contre la grippe peut être utile pour soi mais aussi pour ses proches. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est l'automne et comme chaque année à cette saison les campagnes de vaccination contre la grippe saisonnière commencent. Nombre de firmes helvétiques proposent désormais à leurs employés de le faire dans le cadre de l'entreprise. Mais si l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande le vaccin aux personnes à risque – nourrissons, personnes âgées ou celles souffrant de maladies chroniques – la plupart des gens ne présentent pas de danger majeur en cas de maladie. Alors est-ce utile de se faire vacciner quand on est bien portant?

«Oui, répond clairement Yves Thomas, responsable du Centre National de l’Influenza et de la surveillance virologique de la grippe en Suisse aux Hôpitaux universitaires de Genève. C'est d'abord utile pour tous ceux qui craignent de manquer des jours de travail cet hiver. Mais c'est aussi le meilleur moyen de s'éviter des complications en cas de maladie.» Des complications comme les otites, les pneumonies ou les myocardites (inflammation du muscle cardiaque), comme le rappelle l'OFSP.

Utile pour son entourage

Mais se faire vacciner peut être aussi très utile aux autres, la grippe étant très contagieuse (voir encadré ci-contre). Etre immunisé permet donc d'éviter de propager le virus et d'épargner ainsi des proches ou des membres de la famille qui pourraient faire partie, eux, des groupes à risque, note Yves Thomas.

Le virus de la grippe saisonnière change d'année et année et le vaccin doit être renouvelé à chaque fois. Les spécialistes sélectionnent donc tous les ans les souches connues qui font le plus de «dégâts» chez l'homme. Pour le «jus» 2012, les scientifiques se sont basés sur la grippe hivernale qui a sévi dans l'hémisphère sud. Le vaccin intègre donc cette année la souche H3N2 qui a frappé notamment l'Australie, la souche H1N1 ainsi qu'une lignée de souche B, réputée peu «méchante».

Situation idéale cette année

«Nous nous dirigeons vers une saison de grippe qui ressemblera beaucoup à la saison dernière, confie Yves Thomas. La situation est idéale. Le vaccin couvre au plus près les virus qui circulent actuellement sur la planète, même si nous ne sommes jamais à l'abri d'une surprise.»

Quelle est l'efficacité du vaccin? «Tout dépend de l'âge et de l'état de santé de la personne, répond le responsable du Centre National de l’Influenza. Pour une personne en bonne santé et dans la force de l'âge, il est efficace à 90%. Pour une personne âgée, ce pourcentage peut descendre à 60%.»

Près de 1500 décès en Suisse

En Suisse, la grippe saisonnière est chaque année responsable de 100'000 à 250'000 consultations médicales et de 1000 à 5000 hospitalisations. Elle provoque aussi jusqu'à 1500 décès, dont 90% chez les personnes de plus de 65 ans, rappelle l'OFSP.

Malgré ces chiffres, la Suisse ne fait pas partie des bons élèves en matière de vaccination avec un taux variant entre 12 et 18% de la population seulement. «Les Pays-Bas, la France, l'Italie ou l'Espagne sont bien meilleurs avec près de 30 à 40% de citoyens qui sont vaccinés», souligne Yves Thomas. (nxp)

Créé: 02.10.2012, 07h05

Grippe ou refroidissement?

La grippe est provoquée par des virus influenza qui circulent principalement entre fin novembre et mars. Elle se manifeste par l'apparition de fièvre (plus de 38°C), frissons, rhume, toux, maux de gorge et de tête, vertiges, douleurs articulaires et musculaires, voire douleurs au niveau de la poitrine. Des manifestations qui peuvent durer de une à deux semaines. Souvent confondue avec un simple refroidissement, la grippe s'en distingue par l'intensité des symptômes et leur caractère soudain, rappelle l'OFSP dans sa brochure destinée au grand public.

La grippe est très contagieuse. Elle se transmet surtout via les petites gouttelettes que les malades expulsent en toussant ou en éternuant. Mais elle peut aussi se propager via le toucher. Ainsi l'on peut très bien attraper le virus en touchant une poignée de porte ou une barre de caddy contaminées par exemple. Pendant la période d'incubation (en général de un à trois jours), la personne infectée ne présente aucun symptôme. Mais elle est susceptible de transmettre le virus à d'autres, rappelle l'OFSP.

L'Office fédéral de la santé publique rappelle les remèdes pour éviter la propagation de la grippe. Ils consistent essentiellement en mesures d'hygiène: se laver les mains avec du savon plusieurs fois par jour; se moucher ou éternuer devant un mouchoir ou, au pire, dans le creux du coude; jeter les mouchoirs usagés à la poubelle et se laver les mains après s'être vidé le nez.

Ligne Info-vaccin de l'OFSP: 0844 448 448 (gratuit)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.