La capsule Dragon de SpaceX revient sur Terre

EspaceLa mission de Dragon, une capsule de SpaceX assurant la navette entre la Terre et la station spatiale internationale, est terminée.

La capsule Dragon aura  apporté 2600 kilogrammes de nourriture, de matériels et d'expériences scientifiques et remporté 1800kg de matériel de l'ISS. (Image - janvier 2018)

La capsule Dragon aura apporté 2600 kilogrammes de nourriture, de matériels et d'expériences scientifiques et remporté 1800kg de matériel de l'ISS. (Image - janvier 2018) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La capsule non habitée Dragon a regagné samedi après-midi sans encombre la Terre, quelques heures après s'être détachée de la station spatiale internationale (ISS), a indiqué SpaceX. L'engin spatial ramène 1800 kg de matériel, dont des expériences scientifiques.

«Bon amerrissage de Dragon confirmé, achevant la troisième mission de SpaceX pour ravitailler vers et depuis @Space_Station avec un vaisseau qui a fait ses preuves en vol», a écrit sur Twitter la société de l'entrepreneur Elon Musk, peu après 21h00 (heure suisse).

L'agence spatiale américaine NASA avait annoncé plus tôt que le vaisseau de ravitaillement s'était séparé de l'avant-poste orbital à 15h23, avait allumé ses moteurs à trois reprises avant de commencer sa lente descente vers la planète bleue.

L'amerrissage, avec l'assistance d'un parachute, s'est passé comme prévu au large de la Californie. L'engin spatial ramène une multitude d'expériences scientifiques, y compris des souris de laboratoire qui ont été observées en orbite pour voir la façon dont leurs os ont réagi en microgravité.

Echantillons cruciaux

«D'autres échantillons biologiques cruciaux préservés dans des congélateurs scientifiques, comme des plantes, des insectes et des tissus humains, ont également été chargés dans Dragon pour être récupérés et analysés» sur terre, a précisé la NASA dans un communiqué.

Elle s'était arrimée à l'ISS le 4 avril avec 2600 kilogrammes de nourriture, de matériels et d'expériences scientifiques visant notamment à étudier les orages, des traitements contre le cancer ou encore la récupération de débris en orbite.

Cette mission de SpaceX s'inscrit dans le cadre de son contrat pluriannuel de 1,6 milliard de dollars avec la NASA pour ravitailler la station spatiale.

La capsule Dragon est le seul transport spatial de marchandises actuellement capable de revenir sur terre intact. Sa concurrente, la capsule de ravitaillement Cygnus d'Orbital ATK, se désintègre en brûlant lors de son retour dans l'atmosphère terrestre. (ats/nxp)

Créé: 06.05.2018, 00h04

Articles en relation

La Nasa va étudier les séismes sur Mars

Espace La Nasa va lancer samedi la sonde InSight qui va tenter de percer le mystère de la formation des planètes telluriques. Plus...

Gaia livre un portrait inédit de notre galaxie

Espace Grâce au satellite européen Gaia, les scientifiques peuvent dessiner une carte 3D de la galaxie. Plus...

La capsule Dragon de SpaceX est arrivée à l'ISS

Espace Deux jours après son lancement, la capsule non habitée Dragon est arrivée mercredi à la Station spatiale internationale. Plus...

Un «œil» suisse va détecter les déchets de l’espace

Espace La caméra et le laser «lidar» lancés lundi avec un satellite chasseur de débris ont été conçus au CSEM de Neuchâtel. Plus...

La station spatiale chinoise s'est consumée

Espace La station spatiale chinoise Tiangong-1 est rentrée dans l'atmosphère lundi matin au-dessus du Pacifique avant de se consumer. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.