L'arrivée de la 5G? Vous êtes 61% d'inquiets

SondageSi la dernière évolution du réseau, l'arrivée de la 4G en 2012, s'est déroulée dans une indifférence quasi générale, la 5G provoque une onde de questions et de doutes. Les résultats de notre sondage.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La 5G, tout le monde en cause. Qu'en disent les lecteurs de 24heures ?

Vous êtes des centaines à avoir répondu à nos questions sur nos différents supports, un grand merci. Sans aucune base scientifique, ce petit questionnaire est toutefois un indicateur intéressant des préoccupations des Vaudois face à la 5G, la dernière évolution du réseau de télécommunication en cours d'installation en Suisse.

D'abords les sceptiques: non, cette nouvelle génération de réseau ne m'inquiète pas du tout. Vous êtes 27% à ne pas être préoccupés outre mesure. Un pourcentage toutefois plus élevé pour ceux qui ont répondu via les réseaux sociaux, laissant imaginer, peut-être, que les utilisateurs des nouveaux outils de communication sont moins sensibles aux arguments des sceptiques de la 5G. «Mais vraiment, pourquoi avoir peur? Est-ce que la 3 et la 4G ont fait des morts ou des handicapés graves, ou autres maladies traumatisantes?», s'interroge notamment un internaute. «En Asie la 5G existe depuis des années et personne n'est mort», abonde un autre. «On est déjà remplis d'ondes» et «ce serait comme s'opposer aux locomotives à vapeur à l'époque» sont également des arguments récurrents.

Le camp des inquiets est toutefois le plus important. Vous êtes 61%, tous motifs confondus, à vous dire préoccupés. Un résultat frappant.

La première raison évoquée, par 22% des participants, c'est la crainte du surplus: «Je suis dérangé par les ondes des téléphones portables. La 5G est un micro-onde géant. Ça veut dire des maux de têtes abominables et des tensions nerveuses très fortes», réagit un internaute yverdonnois. «Connectons-nous à nous-même plutôt qu'à des antennes», abonde une autre.

Suivent les motivations sanitaires. Vous êtes 21% à vous inquiéter pour votre santé. «On sait rien des conséquences» et «pensons à nos enfants, ils n'ont rien fait pour mériter ça» sont là aussi des arguments fréquents.

La peur pour l'environnement vient curieusement, alors que le climat et l'environnement s'affichent désormais en tête des sujets de société abordés dans la rue, en avant-dernière position, juste avant ceux pour qui la difficulté à cerner les détails techniques de la 5G est un motif d’inquiétude.

Vous êtes enfin 12% à vous dire indécis.

Créé: 29.03.2019, 14h31

Articles en relation

La 5G, ça va servir à quoi ?

Technologies En cours d'introduction en Suisse, les nouveaux débits de données mobiles promettent une révolution à terme, et pas seulement pour le consommateur lambda. Plus...

Les opérateurs suisses s'étripent pour la 5G

Télécoms Les rumeurs de fusion entre Sunrise et UPC se multiplient pour faire face à des centaines de millions de francs d'investissement. Plus...

Pas de nouvelles antennes, en attendant d’en savoir plus

L'invité Alberto Mocchi demande un moratoire sur la mise en place de la cinquième génération de standards de téléphonie mobile, la 5G. Plus...

«Je trouve qu'on n'a pas assez de recul scientifique sur la 5G»

Vidéo La nouvelle technologie de téléphonie mobile 5G qui débarque en Suisse fait débat. Êtes-vous pour ou contre? Notre micro-trottoir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.