Blessée à la tête, elle parle avec l'accent français

InsoliteUne Australienne a développé un syndrome rarissime: le syndrome de l'accent étranger. Suite à un accident de voiture, elle parle désormais avec un accent français. Une situation qu'elle vit très mal au quotidien.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une Australienne parle depuis huit ans avec un accent français à la suite d'un choc à la tête. Le phénomène rare, appelé par les médecins «syndrome de l'accent étranger», affecte profondément sa vie quotidienne, a-t-elle raconté dans une interview accordée à la télévision australienne.

Native de l'île de Tasmanie (sud) où elle a passé toute sa vie, la femme a été grièvement blessée dans un accident de voiture il y a huit ans, avec notamment une mâchoire brisée. Au terme de sa convalescence, elle parlait avec un accent français prononcé, a-t-elle expliqué à la télévision Australian Broadcasting Corporation.

En colère

«Ça me met en colère car je suis australienne. Je ne suis pas française! Bien que je n'ai rien contre les Français», a-t-elle déclaré.

Cette élocution particulière l'a complexée, angoissée et isolée, a-t-elle ajouté. «Je préfère la nuit parce que c'est très paisible, il n'y a pas beaucoup de gens».

Selon le docteur de la famille, cette femme est le second cas connu en Australie de syndrome de l'accent étranger. «Elle avait un accent australien normal» avant l'accident, a dit le médecin qui la connaissait avant ses blessures. «Elle a étudié le français à l'école mais elle n'est jamais allée en France et n'a pas d'amis français».

Deux cas en Australie

Le syndrome de l'accent étranger a été défini en 1907 pour la première fois et n'a été diagnostiqué depuis, que quelques dizaines de fois. Il est causé, pensent les médecins, par une lésion dans la partie du cerveau consacrée au langage.

En 2010, une Néo-Zélandaise souffrant de sclérose en plaques s'est mise à parler anglais avec un accent tantôt du nord de Londres, tantôt gallois et tantôt écossais. Une radio avait révélé des lésions sur la partie du cerveau qui contrôle le langage. (ats/nxp)

Créé: 17.06.2013, 09h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.