Passer au contenu principal

Environnement95 millions de personnes menacées par les polluants

Un rapport mondial liste le plomb, le mercure, le chrome, les radionucléides, les pesticides et désormais le cadmium au rang des polluants environnementaux les plus dangereux.

Quelque 6000 tonnes de mercure sont rejetées chaque année dans l'environnement par les industries chimiques et minières, polluant eaux et sols.
Quelque 6000 tonnes de mercure sont rejetées chaque année dans l'environnement par les industries chimiques et minières, polluant eaux et sols.
ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, AFP

Les six polluants environnementaux les plus dangereux menacent près de cent millions de personnes de par le monde.

Les couches les plus pauvres de la population sont particulièrement concernées, comme l'indique le rapport sur les polluants 2015 de la Croix-Verte.

Ce rapport, présenté mercredi par l'organisation environnementale Croix-Verte suisse au siège new-yorkais de Pure Earth (Blacksmith Institute) liste, à part le plomb, le mercure et le chrome, également les radionucléides, les pesticides et désormais le cadmium au rang des polluants environnementaux les plus dangereux.

Selon ce rapport, le nombre de sites contaminés et de maladies occasionnées par ces polluants n'a jamais été aussi élevé qu'actuellement. Depuis 2008, plus de 3200 lieux contaminés ont été identifiés sur l'ensemble des 49 pays considérés. Quelque 95 millions de personnes y sont menacées.

Et ces chiffres pourraient être plus élevés: «Nous pensons que ces 3200 sites ne représentent qu'une part du nombre total effectivement touché», déclare Richard Fuller, fondateur de Pure Earth.

Années de vie perdues

Les polluants environnementaux sont, selon le rapport, responsables d'au moins 14 millions de «Disability adjusted life years» (DALY), soit d'espérances de vie corrigées de l'incapacité (EVCI). Les années de vie perdues et les préjudices de santé sont imputés aux polluants relevés dans les pays investigués.

Comme les six polluants jouent un grand rôle dans l'industrie, les mines et l'économie agricole, ce sont les populations les plus pauvres qui sont concernées par toutes sortes de conséquences négatives sur leur santé, de maladies chroniques à des lésions neurologiques ou diverses formes de cancers.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.