Passer au contenu principal

Besoins accrus en matières premières d'ici 2060

Selon une étude de l'Organisation pour le développement et la coopération économiques (OCDE), l'utilisation mondiale de matières premières va doubler en 40 ans.

«L'utilisation mondiale de matières se montera à 167 gigatonnes en 2060, contre 90 gigatonnes actuellement» selon l'OCDE. Ici des mineurs au Zimbabwe.
«L'utilisation mondiale de matières se montera à 167 gigatonnes en 2060, contre 90 gigatonnes actuellement» selon l'OCDE. Ici des mineurs au Zimbabwe.

L'utilisation de matières premières devrait doubler d'ici 2060, exerçant une pression «deux fois plus forte qu'aujourd'hui» sur l'environnement, prévient une étude de l'OCDE mise en ligne lundi.

«L'utilisation mondiale de matières se montera à 167 gigatonnes en 2060, contre 90 gigatonnes actuellement», affirme l'étude de l'Organisation pour le développement et la coopération économiques (OCDE) intitulée «Perspectives mondiales des ressources matérielles à l'horizon 2060».

Le rapport, qui s'attend à ce que cette hausse soutienne «l'expansion de l'économie mondiale et l'élévation des niveaux de vie», redoute toutefois de fortes conséquences sur l'environnement.

Pollution aggravée

«Si aucune action concrète n'est prise pour relever ces défis, il est probable que l'accroissement prévu de l'extraction et du traitement de matières premières (...) aggrave la pollution de l'air, de l'eau et des sols, et concoure notablement au changement climatique», prévient l'OCDE.

«La diminution progressive des activités manufacturières au profit des activités de services et l'amélioration permanente de l'efficience de l'industrie, qui limitent la consommation de ressources par unité de PIB, ne l'empêcheront pas», ajoute-t-elle.

«Sans elles, les pressions exercées sur l'environnement seraient pires encore», souligne l'institution, qui table également sur une «stabilisation de la demande en Chine et dans les autres économies émergentes, le boom des infrastructures y touchant à sa fin».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.