La biodiversité est sérieusement en danger

EnvironnementDisparition des espèces, destruction des habitats naturels, écosystèmes dégradés: les efforts réalisés pour préserver la biodiversité sont insuffisants, selon une conférence de l'ONU.

Les efforts pour protéger la biodiversité sont insuffisants, selon une conférence de l'ONU

Les efforts pour protéger la biodiversité sont insuffisants, selon une conférence de l'ONU Image: flickr cc

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une conférence de l'ONU qui s'est ouverte ce lundi 6 octobre en Corée du Sud a fait le constat alarmant que les efforts réalisés pour préserver la biodiversité sont aujourd'hui insuffisants.

Les 194 pays membres de la convention sur la diversité biologique (CDB) sont réunis jusqu'au 17 octobre.

Cette réunion survient quelques jours après la publication par le Fonds mondial pour la nature (WWF) d'un rapport sombre montrant que le nombre des animaux sauvages, terrestres ou marins, vivant sur la Terre a été divisé par deux entre 1970 et 2010.

Un rapport d'étape sur la biodiversité destiné à évaluer les progrès réalisés depuis la conférence de Nagoya, au Japon, en 2010, qui avait fixé une vingtaine de grands objectifs pour 2020 a été publié. Les buts visés (meilleure gestion des stocks de poisson, extension des aires protégées, restauration d'écosystèmes dégradés, suppression des subventions néfastes à l'environnement) sont loin d'être atteints.

Davantage et plus vite

Ce document «devrait secouer le monde entier», a lundi prévenu Achim Steiner, le directeur du Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue), à l'ouverture de la conférence. Beaucoup des objectifs de Nagoya ne seront pas atteints, estime déjà le Pnue. «Il s'agit de toute la vie sur Terre. Nous devons en faire plus, et vite, pour protéger le tissu même du monde naturel».

«Des mesures encourageantes ont été prises de par le monde pour faire face à la perte de biodiversité à plusieurs niveaux», dévoile le rapport d'étape. «Mais il est clair à mi-parcours qu'elles ne seront pas suffisantes à niveau constant pour remplir la plupart des objectifs fixés», selon Achim Steiner.

Objectifs non tenus

«A mi-chemin de notre 'grand plan' pour la nature, il est clair que l'appel d'urgence que nous avons lancé en 2010 n'a pas été entendu», estimait avant la conférence Julia Marton-Lefèvre, déléguée générale de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), un organisme réunissant agences gouvernementales, experts et ONG.

Réticents à brider les moteurs de leur croissance, par exemple en limitant l'exploitation de leurs ressources naturelles, les pays en voie de développement avaient reçu en 2012 l'assurance d'un doublement de leur aide à la protection de la biodiversité. Mais là encore, les objectifs ne sont pas tenus. Seulement 29 pays ont rendu un rapport sur les montants financiers mobilisés et leurs besoins. Le montant de référence est donc encore flou.

Oiseaux sauvages décimés

La déforestation se poursuit à un rythme «alarmant» en dépit d'un ralentissement enregistré pour la forêt amazonienne et de la progression de la couverture forestière au Vietnam et en Chine, selon le rapport. Le texte cite aussi une réduction de 20% des populations d'oiseaux sauvages vivant dans les prairies et les forêts d'Amérique du Nord et d'Europe depuis 1980.

La mise en œuvre du protocole de Nagoya, un accord encadrant le partage des bénéfices issus des ressources génétiques et des savoirs traditionnels, occupera aussi les débats à Pyeongchang. Le protocole, ratifié par plus de 50 Etats, entrera en vigueur le 12 octobre. (ats/nxp)

Créé: 06.10.2014, 11h10

Articles en relation

Les chats bientôt soumis à un couvre-feu à Saint-Gall?

Biodiversité Les populations d'oiseaux à Saint-Gall ont fortement reculé et pour les protecteurs des animaux, la faute en incombe entre autres aux chats. La ville en compte plus de 10'000. Plus...

L'EPFL dresse un diagnostic de la biodiversité

Recherche Des chercheurs de l'EPFL lancent une vaste étude pour évaluer l'impact de l'urbanisation sur la biodiversité en utilisant l'information génétique. Le public est invité à repérer et à signaler les mares à crapauds. Plus...

Une espèce de ver plat menace la biodiversité

Nature Une nouvelle espèce de ver plat, inconnue jusqu'ici en Europe, a été identifiée à Caen, dans l'ouest de la France. Plus...

La panthère de l'Amour respire, le rhinocéros pleure

Biodiversité en 2013 Comme chaque année, le WWF a dressé la liste des gagnants et des perdants des espèces animales. Alors que la panthère de l’Amour fait partie des chanceux, le rhinocéros n'a jamais été autant menacé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...