Passer au contenu principal

Plus que deux jours pour trouver un accord

Laurent Fabius a dévoilé aujourd'hui un nouveau brouillon d’accord climatique. Si des progrès ont été réalisés, le texte reste encore inabouti

"Je souhaite que ce projet soit le plus abouti possible" a déclaré mercredi Laurent Fabius.
"Je souhaite que ce projet soit le plus abouti possible" a déclaré mercredi Laurent Fabius.
AFP

A 48 heures de la clôture prévue de la Conférence sur le climat, les choses s’accélèrent. Laurent Fabius, président de la COP21, a présenté, mercredi 9 décembre à 15 h, une nouvelle mouture du projet d’accord, puis a exhorté les ministres et négociateurs à se remettre immédiatement à la tâche.

Il faut dire que le temps presse car, «si nous avons progressé, il reste pas mal de travail», a prévenu Laurent Fabius, dans un doux euphémisme. Par rapport au précédent texte, adopté samedi, le document a été réduit à 29 pages contre 48. Trois quarts des parties entre crochet, c’est-à-dire les formulations à trancher, ont été supprimées. «Sur des sujets comme l’adaptation, la transparence ou le transfert de technologie, nous disposons presque du texte final, a précisé Laurent Fabius. Cela va nous permettre de nous concentrer sur les points politiques importants qu’il faut encore décider.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.