Les néonicotinoïdes mauvais pour la fertilité

AbeillesCette catégorie de pesticides altère le sperme des abeilles mâles, selon des chercheurs.

Ces chercheurs estiments que l'emploi massif des pesticides néonicotinoïdes peut avoir un effet contraceptif involontaire sur les faux-bourdons, ces abeilles mâles qui fertilisent les reines. (Image prétexte). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les pesticides néonicotinoïdes altèrent le sperme des abeilles mâles, contribuant potentiellement à la baisse inquiétante du nombre de ces pollinisateurs, ont indiqué mercredi des chercheurs. Ces pesticides sont déjà accusés de s'attaquer au système nerveux des abeilles.

L'usage massif des néonicotinoïdes pourrait avoir «des effets contraceptifs involontaires» sur les abeilles, selon une étude parue dans la revue britannique Proceedings of the Royal Society B.

Les chercheurs avaient divisé les abeilles en deux groupes: l'un nourri avec du pollen contenant des concentrations de deux néonicotinoïdes - le thiaméthoxame et la clothianidine - semblables à celles que l'on peut trouver dans la réalité, et un autre recevant de la nourriture sans pesticides.

Au bout de 38 jours, le sperme des faux bourdons (abeilles mâles), dont la fonction principale est de féconder la reine, a été prélevé et analysé. Les résultats «ont clairement montré (...) une viabilité réduite du sperme» dans le premier groupe, la viabilité se définissant comme le pourcentage de sperme vivant par rapport au sperme mort, selon l'étude.

Effondrement des colonies

Les reines s'accouplent pendant une durée très brève, mais avec de nombreux mâles, dans une sorte d'orgie, avant de stocker le sperme pour le reste de leur vie fertile.

En Europe, en Amérique du Nord et ailleurs, un mystérieux «syndrome d'effondrement des colonies» décime les abeilles. Il est attribué selon les cas à des parasites, à un virus, à un champignon, aux pesticides ou à une combinaison de ces facteurs. La baisse de la qualité du sperme s'ajoute à la liste des causes possibles de ces disparitions, d'après cette étude.

Précédemment, d'autres recherches avaient montré que les néonicotinoïdes pouvaient désorienter les abeilles au point qu'elles ne retrouvent plus le chemin de leur ruche et pouvaient diminuer leur résistance aux maladies.

L'action de fertilisation des cultures est estimée à plusieurs milliards de dollars chaque année. En 2015, une étude avait estimé à plus de 2950 euros par hectare et par an la valeur de la pollinisation des cultures réalisée par les abeilles sauvages. Environ 80% de la pollinisation des végétaux par les insectes est le fait des abeilles. (ats/nxp)

Créé: 27.07.2016, 04h58

Articles en relation

Le décollage d'un avion retardé par une abeille

Indonésie Mardi, la compagnie aérienne indonésienne Garuda a été contrainte de décaler de plusieurs heures le départ d'un appareil. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.