Nouvelle femelle rhinocéros au zoo de Bâle

ArrivéeC'est la 2e fois que le zoo importe une femelle pour la reproduction. La nouvelle venue s'appelle Saar, elle a 16 ans.

Saar a perdu sa corne durant le voyage. Elle devrait repousser.

Saar a perdu sa corne durant le voyage. Elle devrait repousser. Image: zoo de Bâle

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une nouvelle femelle rhinocéros âgée de 16 ans est arrivée à fin mars au zoo de Bâle. Le jardin zoologique peut poursuivre grâce à elle son programme de reproduction. Depuis 1956, 34 rhinocéros sont nés à Bâle.

La nouvelle femelle s'appelle Saar et elle vient du zoo d'Amersfoort (Pays-Bas), a indiqué mercredi le zoo de Bâle. Durant le voyage, elle a perdu sa corne, mais elle repoussera, a précisé la curatrice Friederike von Houwald, lors d'une conférence de presse.

Saar arrive juste au bon moment, se félicite le zoo. Elle va pouvoir remplacer la femelle Ellora, 34 ans, qui a dû être endormie en raison d'une maladie. Le zoo de Bâle possède deux autres rhinocéros: la femelle Quetta, qui attend un petit, et le mâle Jaffna.

Les premiers contacts entre les deux femelles ont été bons. Saar ne rencontrera le mâle Jaffna que lorsqu'elle se sera habituée à son nouvel environnement.

Ce n'est que la deuxième fois que le zoo de Bâle doit importer une femelle pour la reproduction. La première fois, c'était en 1952 avec Joymothi. Celle-ci a donné naissance à un petit Rudra en septembre 1956. Il s'agissait alors de la première naissance d'un rhinocéros dans un zoo.

Baisse des visiteurs

Alors qu'il annonçait avoir dépassé pour la 1ère fois la barre des 2 millions d'entrées en 2014, le zoo de Bâle n'a enregistré que 1,03 million de visiteurs en 2015. En cause: un changement de système de décompte. Le zoo n'utilise plus un coefficient mais est passé à un système d'entrée électronique.

Il n'est pas surprenant que le coefficient de conversion utilisé pendant des années se soit avéré trop généreux, a indiqué mercredi devant les médias le directeur suppléant du parc animalier Marc Riggenbach. Par exemple, chaque abonnement famille ou donateur était comptabilisé comme 80 entrées.

Le zoo de Zurich avait lui aussi vu ses chiffres chuter lors du changement de système de décompte en 2013. Le parc avait enregistré 1,08 million d'entrées contre 1,83 million l'année précédente. (ats/nxp)

Créé: 13.04.2016, 14h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.