Un taux de particules fines historiquement bas

PollutionLe temps chaud, venteux et pluvieux de cet hiver a pour conséquence des taux de particules fines historiquement bas.

(archives)

(archives) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On a rarement vu un taux de particules fines aussi bas. C'est dû notamment à la douceur de l'hiver, son vent et ses pluies.

«Nous enregistrons des minima records dans toutes les stations», a indiqué mardi Christoph Hüglin, du Réseau national d'observation des polluants atmosphériques (NABEL), revenant sur une information du Landbote.

Christoph Hüglin a analysé les données du 1er décembre au 23 février. La valeur limite de 50 microgrammes par mètre cube n'a été dépassée qu'en de rares endroits, et avant Noël.

Les hivers 2011/2012 et 2012/2013 ont connu des conditions météorologiques similaires, mais celui-ci a été marqué par l'absence quasi totale de hautes pressions stables favorisant une hausse des taux de particules fines. Il n'y a pas eu de situation d'inversion avec de l'air froid sous le stratus et de l'air plus chaud au-dessus engendrant du smog hivernal.

De manière plus générale, le spécialiste souligne que cet épisode s'inscrit dans une tendance à la baisse sur le long terme due aux mesures de protection de l'air. La Confédération s'attend à un nouveau recul des particules fines de 15% d'ici 2020, selon une étude de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) publiée l'an dernier.

Mais il y a encore du pain sur la planche. Les conséquences de la pollution de l'air sur la santé sont importantes: l'OFEV évoque 3000 à 4000 morts prématurées par année. (ats/nxp)

Créé: 25.02.2014, 12h56

Articles en relation

La pollution accroît les risques de cancer

Environnement Une exposition de longue durée à la pollution aux particules accroît le risque de cancer du poumon, même à des doses inférieures à celles autorisées au niveau européen, selon une étude publiée mercredi dans la revue médicale The Lancet. Plus...

Le record de concentration de CO2 est atteint

Réchauffement climatique Le plus célèbre instrument de mesure de la concentration de CO2 dans l'air a dépassé le seuil symbolique des 400 particules par million selon l'Agence américaine océanique et atmosphérique, un niveau inégalé. Plus...

95% des citadins européens respirent un air trop pollué

Environnement Dans un rapport, l’Agence européenne pour l’Environnement, trop de citoyens absorbent de l'air contenant des substances dangereuses. Un tiers des habitants des villes sont concernés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.