Tropiques: plus de CO2 émis que capturé

EnvironnementLes zones tropicales émettent désormais plus de CO2 qu'elles n'en capturent à cause notamment de la déforestation.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La vaste déforestation et la dégradation des régions tropicales a des conséquences: celles-ci émettent davantage de dioxyde de carbone qu'elles n'en capturent. Les tropiques perdent ainsi leur rôle historique de protection naturelle contre le changement climatique.

Cette analyse s'appuie sur des images satellites, des technologies laser et des relevés sur le terrain récoltés entre 2003 et 2014. Elle est publiée jeudi dans la revue américaine Science.

Les scientifiques ont ainsi pu se concentrer sur des aspects de la déforestation jusqu'alors difficiles à mesurer. Ils ont notamment analysé la dégradation forestière, à savoir la disparition et la mortalité des arbres à petite échelle.

Or la majorité (près de 70%) des émissions de CO2 des forêts tropicales du continent américain, de l'Asie et de l'Afrique est liée à leur dégradation, souligne l'étude. Le dioxyde de carbone est un gaz à effet de serre considéré comme le principal responsable du réchauffement de la Terre.

«Signal d'alarme»

L'étude établit que les régions tropicales dégageaient désormais environ 425 téragrammes de CO2- un téragramme représente un million de tonnes - nets par an dans l'atmosphère, soit davantage que les émissions de tous les camions et voitures aux Etats-Unis.

«Ces découvertes constituent un signal d'alarme pour le monde entier concernant les forêts», a commenté Alessandro Baccini, chercheur au Woods Hole Research Center. «Si nous voulons empêcher la température planétaire d'atteindre des niveaux dangereux, nous devons réduire drastiquement les émissions et augmenter la capacité des forêts à absorber et à emmagasiner le dioxyde de carbone».

La majorité de la disparition forestière tropicale - environ 60% - est survenue en Amérique latine, où se trouve la forêt amazonienne. Et environ 24% en Afrique et 16% en Asie. (ats/nxp)

Créé: 29.09.2017, 03h03

Articles en relation

Le «Gandhi d’Amazonie» dénonce la déforestation

Brésil Le président brésilien livre une forêt grande comme la Suisse aux compagnies minières. Réaction d’un chef indien. Plus...

Contre le réchauffement, financer la forestation ?

Economie Des chercheurs ont testé pendant deux ans un moyen économique et efficace de réduire la déforestation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...