Passer au contenu principal

Le parkinson, ce n’est pas qu'un tremblement

La maladie provoque des symptômes variés encore peu connus du grand public, et ne touche pas que les seniors. Explications et témoignage

A l'image de Michael J. Fox, diagnostiqué à 30 ans, la maladie ne touche pas que des personnes âgées. Et certains malades ne se mettent jamais à trembler.
A l'image de Michael J. Fox, diagnostiqué à 30 ans, la maladie ne touche pas que des personnes âgées. Et certains malades ne se mettent jamais à trembler.

A l’évocation de la maladie de Parkinson, la plupart des gens formulent l’image mentale d’une personne très âgée qui «sucre les fraises». Pourtant, cette atteinte neurodégénérative qui affecte 1 à 2% des plus de 60 ans et concerne 15'000 personnes en Suisse est loin de se résumer à cela.

A l’occasion de ses 30 ans, l’Association Parkinson Suisse souhaite battre en brèche quelques clichés. «Nous aimerions que le public ouvre les yeux sur la complexité de cette maladie, pour contribuer à éviter les erreurs de jugement», note Evelyne Erb, responsable de l’antenne romande de l’association.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.