Passer au contenu principal

Entre ses mains, les patients retrouvent leur souffle

Au CHUV, Kishore Sandu s’est taillé une réputation mondiale en réparant les voies aériennes.

Kishore Sandu ose des interventions uniques pour rendre à ses patients la capacité de respirer ou de s’alimenter.
Kishore Sandu ose des interventions uniques pour rendre à ses patients la capacité de respirer ou de s’alimenter.
Florian Cella

Devant son écran, Kishore Sandu fait défiler les vidéos d’anciens patients. Le bébé Milena sur les genoux de ses parents en Pologne, Jakob, devenu un grand garçon alerte en Slovénie, Aiden, gamin d’Afrique du Sud guéri après 64 opérations infructueuses dans son pays, ou encore Nicolas, Fribourgeois de nouveau en mesure de s’alimenter normalement après deux ans de galère consécutifs à un cancer ( lire encadré). Le Pr Sandu s’émeut, rit devant ces visages épanouis, ces mômes rendus à l’insouciance de leur âge grâce à la chirurgie hautement spécialisée qu’il pratique. Des interventions très délicates, car chaque fois différentes, sur le subtil entrelacs du carrefour aéro-digestif.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.