Première médicale sur un enfant sourd à Zurich

MédecineDes chirurgiens de l'hôpital de Zurich ont implanté dans le tronc cérébral du bambin un système qui lui permet d'entendre à nouveau des sons.

Le petit Kiyan était né sans nerfs auditifs. Il réagit désormais aux sons et aux paroles.

Le petit Kiyan était né sans nerfs auditifs. Il réagit désormais aux sons et aux paroles. Image: Hôpital universitaire de Zurich

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un enfant atteint de surdité a reçu pour la première fois en Suisse un implant du tronc cérébral lui permettant de percevoir à nouveau des sons. La prouesse a été réalisée à l'Hôpital universitaire de Zurich.

L'intervention a été réalisée en août dernier, a communiqué jeudi l'établissement zurichois. Pour le bambin de trois ans né sans nerfs auditifs, Kiyan, il s'agissait du seul moyen de lui permettre d'entendre. Le petit patient se porte de manière «fantastique». «Nous sommes très heureux», a déclaré Alexander Huber, directeur de la clinique de chirurgie oto-rhino-laryngologique.

Le petit réagit

Les premiers tests ont montré que l'enfant était désormais capable de réagir à des sons et à des paroles. Son ouïe n'est pas comparable à celle d'une personne dotée d'une audition saine. Le cerveau doit d'abord apprendre à interpréter correctement les stimuli. Pour un patient de cet âge, ces capacités sont développées à travers des exercices ludiques.

Généralement utilisé chez l'adulte, un implant du tronc cérébral est une forme particulière de prothèse auditive. Il s'agit d'un dispositif inséré dans le tronc cérébral d'une personne dont les nerfs auditifs chargés de transmettre les signaux sonores au cerveau ne fonctionnent pas. L'opération est exigeante. L'avantage, chez l'enfant, est que l'acquisition du langage est facilitée. (ats/nxp)

Créé: 08.11.2018, 13h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.