Le pressing des baskets leur évite de finir à la poubelle

SolutionsUnique en Suisse, Dr Sneakers propose un nettoyage en profondeur grâce à une machine italienne.

La prestation proposée par Dr Sneakers peut faire regretter les baskets fétiches dont on se serait déjà séparé…

La prestation proposée par Dr Sneakers peut faire regretter les baskets fétiches dont on se serait déjà séparé… Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'hôpital de la basket connaît aussi ses scènes d’urgences. Ce mardi matin, c’est un homme qui débarque en courant dans l’arcade de Saint-Gervais, à Genève, une paire d’escarpins à la main. «Vite, il faut faire vite, il y a une dame qui attend pieds nus, elle a un rendez-vous maintenant!» Intervention immédiate de l’infirmier en chef sur «ces petites horreurs».

Ils étaient trois. Julien, cordonnier «2.0» de 25 ans, a couplé son talent à celui de Rodrigo, formé à la finance et au management. Alexandre, venu de l’immobilier, y est déjà retourné. Mélangez les deux premiers, chacun au point mort professionnel à l’époque, et vous obtiendrez Dr Sneakers, un pressing à baskets qui redonne une seconde vie aux Stan Smith, Gucci et autres chaussures tendance du moment. En Suisse, l’enseigne serait même la seule à s’être spécialisée dans le domaine. Il ne s’agit pas d’un simple changement de lacets, mais d’un nettoyage en profondeur grâce à une machine à vapeur Bieffe, fabriquée en Italie. «Plusieurs clients regrettent de ne pas nous avoir connus avant, pour des paires qu’ils ont déjà jetées», affirme Julien.

Toute une gamme de produits

Toute la communication de cette jeune entreprise, ouverte en février de cette année, est axée sur ce nouveau service, mais l’échoppe propose aussi de la cordonnerie traditionnelle. «Les jeunes de 18 à 25 ans n’ont pas l’habitude d’aller chez le cordonnier, observe-t-il. S’ils font nettoyer leurs baskets ici, on peut espérer que le jour où ils trouveront un emploi et ils auront besoin de porter de belles chaussures, ils viendront aussi chez nous.» Les prix semblent raisonnables, entre 20 et 50 francs selon la prestation (avec ou sans recoloration par exemple), mais ils ont déjà augmenté. «Le service basique à 10 francs, c’était un prix d’appel», reconnaît Julien.

S’il veut «démocratiser» son métier, il souhaite aussi «enlever l’image du cordonnier qui fait des clés, des tampons, des gravures. Je sais le faire, mais ça n’a rien à faire ici». Son lumineux atelier se prête tout de même au mélange des genres, entre une exposition de Nike modèle Air Force 1 en céramique, plus vraies que nature, ayant donné lieu à un vernissage qui «a un peu réveillé le quartier», et des créations du graphiste genevois Vfelder, qui customise des paires blanches du même modèle avec un Swoosh (le fameux logo en forme de virgule à l’envers) en lézard, en python, ou un effet jet de peinture, dripping, façon Jackson Pollock.

Sans compter que Dr Sneakers propose ses propres produits: shampooing, blanchisseur, imperméabilisant, et désodorisant «pour ceux qui n’osent plus enlever leurs chaussures quand ils ont des invités». Un fabricant spécialisé dans les produits d’entretien les leur fournit dans des contenants à leur nom. Ceux qui refusent de mettre le prix du service peuvent ainsi se débrouiller avec les moyens du bord. Et ceux qui habitent loin peuvent bénéficier d’un service d’envoi postal.

Au comptoir, Géraldine amène sa deuxième paire. Elle loue «leur approche innovante, la gentillesse et le discours de Julien. Je trouve ça très beau quand ce sont des jeunes qui ont un savoir, il faut les soutenir.»

Pour les amateurs d’avant/après, un petit tour sur le compte Instagram s’impose. Dr Sneakers a d’ailleurs attiré ses premiers clients grâce aux réseaux sociaux. En tout cas depuis, le cordonnier d’en face s’est lui aussi mis à mettre des baskets en vitrine. ()

Créé: 15.12.2018, 10h27

Articles en relation

Le style des mecs débute par la basket

Tendance Devenue culte et unisexe, la basket marque les premiers pas des jeunes garçons dans la mode. Coup de sonde, alors que le rendez-vous des fans de sneakers, Swisssneaks, fête ses 5 ans ce samedi à Lausanne. Plus...

[VIDÉO] Chez Deuzet, on patine vos baskets pour les rendre uniques

Signé Lausanne Le compagnon cordonnier, Guillaume Deuzet customise les sneakers à Lausanne. Plus...

En pratique

Dr Sneakers
10, rue Vallin
1201 Genève
tel: +41 (0)22 900 22 76
drsneakersnshoes.com
Lundi 11h00 - 19h00
Mardi-Vendredi 09h00 - 19h00
Samedi 11h00 - 17h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 mars 2019.
(Image: Bénédicte) Plus...