Passer au contenu principal

Un professeur transcrit en musique les vibrations du nouveau coronavirus

Ce n'est pas une quête de professeur nimbus. La transcription en musique de la matière nous en dit plus que son observation au microscope, explique Markus Buelher, du MIT.

Voici une visualisation des vibrations de la protéine spike du virus, celle qui infecte son hôte. Une belle image et une douce musique qui sont trompeuses.
Voici une visualisation des vibrations de la protéine spike du virus, celle qui infecte son hôte. Une belle image et une douce musique qui sont trompeuses.
Markus Buelher, MIT.

Les scientifiques ont parfois des idées qui peuvent sembler farfelues à nos oreilles de béotiens. Ainsi, en pleine pandémie mondiale, un chercheur du Massachusetts Institute of Technology (MIT) s'est «amusé» à transcrire en son une partie du virus Covid-19. Une fantaisie qui paraît même insouciante, voire choquante, alors que la planète entière attend son salut de Mère Science. Pourtant, il n'en est rien. Transformer une protéine en son permet de mieux la connaître. Surprise, le Covid-19, du moins, la protéine spike qui infecte son hôte, produit une musique qui est non seulement agréable, mais relaxante. Allez donc l'écouter sur Sound Cloud. Un compositeur d'ambient music n'aurait pas fait mieux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.