Le réchauffement responsable des trous géants en Sibérie?

ClimatSelon les experts, la fonte des glaces souterraines pourrait être à l'origine des trous géants découverts en Sibérie. Le phénomène pourrait prendre de l'ampleur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'inquiétude grandit en Sibérie et au sein de la communauté scientifique après la découverte de deux trous géants proches de 50km l'un de l'autre depuis mi-juillet. Car de plus en plus, la cause de la formation de ces cratères large de 30 et 80 mètres et profonds d'une septantaine de mètres est à mettre sur le compte du réchauffement climatique.

Selon le site Mysterious Universe, une scientifique de la région, Anna Kurchatova, a ainsi indiqué que le réchauffement accélérait de manière alarmante la fonte des glaces souterraines, «ce qui a pour effet de relâcher du gaz à la manière de l'ouverture d'un bouchon de champagne.»

Du méthane explosif

Actuellement, la région sibérienne est recouverte de pergélisol, soit des sols qui restent constamment gelés et ou couverts de glace. Avec les températures qui grimpent, ces glaces fondent et permettent aux gaz enfouis sous terre de se libérer. Hic: c'est surtout du méthane qui s'échappe. Et le méthane est un puissant gaz à effet de serre, avec un potentiel de réchauffement 21x supérieur au CO2!

C'est donc un cercle vicieux qui se met en place: plus il y a de méthane qui s'échappe, plus le réchauffement s’accélère et plus il risque d'y avoir de nouvelles poches de gaz qui éclatent créant ainsi de nouveaux cratères.

Preuve du réchauffement

Selon une étude internationale sur le pergélisol et les risques du méthane citée par le site Slate en janvier 2012, il y aurait 18,8 millions de km2 de sols gelés dans le grand Nord. Des sols qui retiennent 1700 milliards de tonnes de carbone organique. «Soit 4 fois la quantité de carbone émise par l’activité humaine dans les temps modernes et 2 fois plus que celle qui est présente dans l’atmosphère aujourd’hui», indiquent les chercheurs.»

La formation de ces trous géants impressionnants n'aurait donc rien à voir avec des caprices de Dame Nature. Ils seraient surtout une nouvelle preuve du réchauffement de la planète. N'en déplaise aux climato-sceptiques et pour la plus grande crainte des scientifiques qui voient leurs pires scénarios prendre peu à peu corps...

(nxp)

Créé: 29.07.2014, 06h46

Articles en relation

Un second cratère géant découvert en Sibérie

RUSSIE Un premier cratère intriguait les scientifiques (et donc, le web) il y a quelques jours. Un second trou, plus petit, a été découvert à une trentaine de kilomètres. Plus...

Un mystérieux cratère en Sibérie attire les chercheurs

Sciences Un trou géant est apparu récemment en Sibérie. Une mission scientifique, accompagnée d'un spécialiste du ministère russe des urgences, est sur place. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.