Passer au contenu principal

SantéReconnaître un AVC pour sauver des vies

La Fondation suisse de cardiologie profite de la Journée mondiale des AVC pour rappeler comment détecter les symptômes d'une attaque cérébrale.

Lors d'une attaque cérébrale, les zones du cerveau mal irriguées en sang cessent rapidement de fonctionner et meurent.
Lors d'une attaque cérébrale, les zones du cerveau mal irriguées en sang cessent rapidement de fonctionner et meurent.
Archives/Photo d'illustration, Keystone

Nombre de victimes d'AVC arrivent trop tard à l'hôpital, le plus souvent parce que les témoins ne connaissent pas les signaux d'alarme. A l'occasion de la Journée mondiale de l'AVC, le 29 octobre, la Fondation suisse de cardiologie rappelle quels sont les symptômes.

Une paralysie subite, le plus souvent d'un seul côté, des troubles de l'élocution et de la vue sont des signes d'attaque cérébrale. «Dans ce cas, il faut alerter immédiatement le numéro d'appel d'urgence 144 sans hésiter», recommande le professeur Marcel Arnold, médecin-chef au «Stroke Center» de l'Hôpital de l'Ile à Berne dans un communiqué publié jeudi.

Lors d'une attaque cérébrale, les zones du cerveau mal irriguées en sang cessent rapidement de fonctionner et meurent. Il est capital de rétablir rapidement l'approvisionnement en sang et en oxygène. Plus le traitement est mis en route rapidement dans un hôpital équipé d'un centre cérébro-vasculaire, plus les chances sont grandes que la victime survive et n'ait que peu de séquelles, souligne la Fondation.

Les symptômes

Dans la plupart des cas, lors d'une attaque cérébrale (accident vasculaire cérébral, AVC), un ou plusieurs des symptômes suivants se manifestent:

- Paralysies: soudaine paralysie, troubles sensitifs ou affaiblissement, le plus souvent d'un seul côté du corps (visage, bras ou jambe) - Troubles de la vue: cécité subite (souvent d'un seul oeil) ou vision double - Troubles de la parole: difficultés à parler ou à comprendre ce qui est dit - Vertiges violents avec incapacité à marcher - Maux de tête soudains, intenses et inhabituels

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.