Passer au contenu principal

365 jours pour voir la différence d’un œil différent

A travers douze enfants, un calendrier veut changer le regard sur les difficultés chroniques.

crédit photo: Charles Niklaus
crédit photo: Charles Niklaus

On est capté dès la page de janvier par le regard de Lucas, levé vers l’objectif. Au tableau noir, le garçonnet au Q.I. supérieur à la moyenne a écrit d’une main maladroite: «Je veux qu’on me croie. Je ne fais pas exprès, je fais des efforts.» Lucas est atteint de multiples troubles «dys». Pour le découvrir, il faut scanner le QR code niché au bas de la page. Il renvoie au site Internet du calendrier créé par Stéphanie Trisconi, qui raconte chaque enfant. Mais pour mieux connaître Lucas, il ne suffira pas de lire son histoire en début d’année. Son espace dédié sur le site se nourrira toute l’année d’infos, vidéos ou photos qu’il décidera de poster.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.