L'alcool aiderait à lutter contre la démence sénile

SantéSelon une étude, la démence sénile toucherait moins les buveurs modérés d'alcool que les abstinents.

Les auteurs de l'étude déconseillent toutefois de se mettre à boire.

Les auteurs de l'étude déconseillent toutefois de se mettre à boire. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les buveurs modérés d'alcool sont moins touchés par la démence sénile que les abstinents, montre une étude publiée mercredi, dont les auteurs déconseillent toutefois de se mettre à boire. Cette conclusion publiée par la revue médicale BMJ vient du suivi de 9.087 fonctionnaires britanniques nés entre les années 1930 et 1950.

Ceux qui, entre la trentaine et la cinquantaine, déclaraient ne jamais boire d'alcool ont finalement couru un risque 47% plus élevé d'être atteints par la maladie, par rapport à ceux qui buvaient dans la limite recommandée (1 à 14 unités d'alcool par semaine). Ceux qui buvaient plus que la limite recommandée avaient un risque encore plus élevé de souffrir de cette perte des capacités cognitives.

L'étude, qui fait une observation statistique, n'établit pas de lien de cause à effet. Et surtout, «en aucun cas, les résultats observés chez les abstinents ne doivent encourager les personnes ne buvant pas à commencer à boire de l'alcool», a affirmé l'auteur principale, Séverine Sabia (Institut national de la santé et la recherche médicale).

L'alcool engendre en effet de nombreux risques pour la santé, depuis les troubles liés à la dépendance jusqu'au cancer, en passant par la cirrhose ou les maladies cardiovasculaires. Les chercheurs notent que parmi ces Britanniques, les buveurs modérés consommaient en plus grande proportion du vin, tandis que les grands buveurs étaient plus portés sur la bière.

D'autres chercheurs avaient déjà associé la consommation modérée de vin à une meilleure santé, en supposant que certains de ses composants organiques, les polyphénols, étaient bénéfiques pour le système nerveux ou cardiovasculaire. Mais ces résultats restent controversés.

Tout ce qui concerne les abstinents à l'alcool «doit être interprété avec prudence, car cela a des chances de renvoyer à d'autres problèmes de santé et à des différences culturelles», a commenté un chercheur en gériatrie qui n'a pas participé à l'étude, Clive Ballard (université d'Exeter), cité par Science Media Centre. La démence touche 5 à 8% des plus de 60 ans dans le monde, soit 50 millions de personnes, d'après l'Organisation mondiale de la santé. (afp/nxp)

Créé: 02.08.2018, 01h38

Articles en relation

La sciatique et non l'alcool a fait tanguer Juncker

Bruxelles Le président de la Commission européenne a expliqué pourquoi il avait fini en fauteuil roulant mercredi soir en marge du sommet de l'Otan. Plus...

Les Britanniques trinquent de plus en plus sans alcool

Royaume-Uni De plus en plus d'Anglais sont abstinents, surtout chez les 24-44 ans. L'industrie de l'alcool est en train de s'adapter. Plus...

Un site pour aider les jeunes face à l'alcool

Prévention Destiné aux ados de 16 à 20 ans, Bourré-edesavoir.ch a été créé pour mettre en garde sur les problèmes liés à l'alcool. Plus...

Votre chauffeur Uber sait que vous êtes ivre

Alcool Uber voudrait mettre en place un système d'intelligence artificielle qui détecte les passagers saouls. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...