Où boit-on le plus?

AlcoolNon, les Russes ne sont pas les plus gros buveurs au monde. Par ailleurs, les Suisses boivent tout autant.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La géographie des buveurs peut être résumée ainsi: large prévalence de la consommation d'alcool en Europe et en Russie. Modération en Afrique, en particulier en Afrique du Nord, et dans les pays arabes, où la consommation d'alcool est quasi nulle.

Contrairement aux idées reçues, les Russes ne sont pas les plus gros buveurs d'alcool du monde. La carte ci-dessus présente la consommation d'alcool par habitant. Pour tenir compte des différences en teneur en alcool des différents breuvages (bière, vin, spiritueux), la consommation est exprimée en litres d'alcool pur. À ce titre, les Suisses, avec 11,5 litres d'alcool pur par année et par habitant, ont presque aussi soif que les Russes (11,7 litres).

La Moldavie (15,2 litres), la Lituanie (15) et la République tchèque (14,4) se retrouvent sur le podium mondial des buveurs d'alcool, suivies par l'Allemagne (13,3).

Attention cependant, cette carte ne reflète pas la consommation moyenne d'un buveur. Elle montre la consommation totale de chaque pays divisée par le nombre de personnes âgées de plus de 15 ans et donne ainsi une moyenne du pays. En gros, cette valeur annuelle est «diluée» par toutes les personnes abstinentes. Selon les chiffres de l'OMS, près de la moitié des adultes dans le monde ne consomment pas d'alcool. En Suisse, 19% de la population adulte n'a pas consommé d'alcool durant une année. En Russie, 42% de la population s'estime abstinente.

Disparités géographiques des habitudes de consommation

Si dans nos contrées, le vin fait partie de notre patrimoine culturel et historique, le reste du monde diffère grandement quant à ses habitudes en matière de boissons alcoolisées.

Dans le monde, les spiritueux représentent 45% de la consommation totale d'alcool. La bière est la deuxième boisson alcoolisée en termes d'alcool pur consommé (34%), suivie du vin (12 %). Les trois cartes ci-dessous illustrent la géographie de la consommation de bière, de vin et d'alcool fort.

Il est de bon ton de répéter que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération. L'OMS rappelle que la consommation abusive d'alcool est à l'origine d'environ 3,3 millions de morts chaque année, ce qui représente l'équivalent de 5,9% de la mortalité mondiale. La consommation d’alcool entraîne des décès et des incapacités relativement tôt dans la vie. Dans la tranche d’âge 20-39 ans, près de 25% du nombre total de décès sont attribuables à l’alcool.

(Créé: 28.03.2019, 12h29)

Articles en relation

Addiction Suisse s'inquiète du vapotage chez les jeunes

Santé La moitié des garçons de 15 ans et un tiers des filles ont utilisé au moins une fois la cigarette électronique. Analyse et résultats en infographie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Où boit-on le plus?

AlcoolNon, les Russes ne sont pas les plus gros buveurs au monde. Par ailleurs, les Suisses boivent tout autant.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La géographie des buveurs peut être résumée ainsi: large prévalence de la consommation d'alcool en Europe et en Russie. Modération en Afrique, en particulier en Afrique du Nord, et dans les pays arabes, où la consommation d'alcool est quasi nulle.

Contrairement aux idées reçues, les Russes ne sont pas les plus gros buveurs d'alcool du monde. La carte ci-dessus présente la consommation d'alcool par habitant. Pour tenir compte des différences en teneur en alcool des différents breuvages (bière, vin, spiritueux), la consommation est exprimée en litres d'alcool pur. À ce titre, les Suisses, avec 11,5 litres d'alcool pur par année et par habitant, ont presque aussi soif que les Russes (11,7 litres).

La Moldavie (15,2 litres), la Lituanie (15) et la République tchèque (14,4) se retrouvent sur le podium mondial des buveurs d'alcool, suivies par l'Allemagne (13,3).

Attention cependant, cette carte ne reflète pas la consommation moyenne d'un buveur. Elle montre la consommation totale de chaque pays divisée par le nombre de personnes âgées de plus de 15 ans et donne ainsi une moyenne du pays. En gros, cette valeur annuelle est «diluée» par toutes les personnes abstinentes. Selon les chiffres de l'OMS, près de la moitié des adultes dans le monde ne consomment pas d'alcool. En Suisse, 19% de la population adulte n'a pas consommé d'alcool durant une année. En Russie, 42% de la population s'estime abstinente.

Disparités géographiques des habitudes de consommation

Si dans nos contrées, le vin fait partie de notre patrimoine culturel et historique, le reste du monde diffère grandement quant à ses habitudes en matière de boissons alcoolisées.

Dans le monde, les spiritueux représentent 45% de la consommation totale d'alcool. La bière est la deuxième boisson alcoolisée en termes d'alcool pur consommé (34%), suivie du vin (12 %). Les trois cartes ci-dessous illustrent la géographie de la consommation de bière, de vin et d'alcool fort.

Il est de bon ton de répéter que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération. L'OMS rappelle que la consommation abusive d'alcool est à l'origine d'environ 3,3 millions de morts chaque année, ce qui représente l'équivalent de 5,9% de la mortalité mondiale. La consommation d’alcool entraîne des décès et des incapacités relativement tôt dans la vie. Dans la tranche d’âge 20-39 ans, près de 25% du nombre total de décès sont attribuables à l’alcool.

(Créé: 28.03.2019, 12h29)

Articles en relation

Addiction Suisse s'inquiète du vapotage chez les jeunes

Santé La moitié des garçons de 15 ans et un tiers des filles ont utilisé au moins une fois la cigarette électronique. Analyse et résultats en infographie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
.= getFooterDiashow( );