Passer au contenu principal

PolémiqueLa césarienne divise les gynécologues et les sages-femmes

La nouvelle brochure des sages-femmes sur la césarienne et ses risques provoque des crispations chez les gynécologues, qui la jugent peu scientifique.

La Suisse fait partie des pays qui pratiquent le plus la césarienne. Mais les milieux médicaux se divisent sur son utilité. Et ce n'est pas la dernière brochure de la Fédération suisse des sages-femmes (FSSF) qui va apaiser les esprits, comme le souligne le Tages-Anzeiger.

Le dossier sur les césariennes, publié fin mai conjointement avec les associations faîtières de pédiatrie, néonatologie et anesthésiologie, devait aussi inclure la Société Suisse de Gynécologie et d'Obstétrique (SGGG). Mais les parties ont échoué à se mettre d'accord sur son contenu.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.