Il y a cinq formes de diabète et non deux

MédecineDes scientifiques proposent une nouvelle classification du diabète, estimant qu'il en existe cinq formes différentes et non deux.

Un test sanguin pour déterminer la glycémie

Un test sanguin pour déterminer la glycémie Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vers une nouvelle classification du diabète? C'est en tout cas ce qu'affirment des scientifiques pour qui il en existe cinq formes différentes et non deux. Cela pourrait selon eux permettre d'affiner les traitements.

Actuellement, ce trouble d'assimilation des sucres par l'organisme est classé selon deux catégories. Le diabète de type 1 (environ 10% des cas), qui apparaît le plus souvent de manière brutale chez l'enfant ou chez le jeune adulte, est caractérisé par une production insuffisante d'insuline. Cette hormone sécrétée par le pancréas permet de maintenir l'équilibre du taux de glucose dans le sang.

Traitements personnalisés

Le diabète de type 2 (près de 90% des cas) correspond à une hausse prolongée du taux de sucre dans le sang, souvent associée à l'obésité et aux modes de vie (sédentarité, alimentation déséquilibrée).

Les auteurs d'une étude suédoise qui vient d'être publiée dans la revue spécialisée Lancet Diabetes & Endocrinology proposent d'affiner cette classification en instaurant cinq catégories, trois sévères et deux plus bénignes.

«C'est un premier pas vers des traitements personnalisés du diabète (...). La classification actuelle ne suffit pas à prédire les complications qui peuvent survenir», a estimé l'un des auteurs de l'étude, le professeur Leif Groop, de l'université de Lund.

Quatre subdivisions

Pour aboutir à ces cinq catégories, les chercheurs ont examiné les données de 13'720 patients depuis 2008, en analysant notamment leur production d'insuline, leur niveau de sucre dans le sang ou l'âge auquel la maladie est apparue.

La première de ces cinq nouvelles catégories correspond au diabète de type 1. Les quatre autres sont des subdivisions du diabète de type 2, avec chacune ses caractéristiques particulières.

L'une d'elles se caractérise par un risque plus grand de rétinopathie (atteinte de la rétine qui touche près de 50% des patients diabétiques de type 2). Une autre concerne des patients obèses et est marquée par une importante résistance à l'insuline, avec un risque élevé d'atteinte rénale.

Un adulte sur onze dans le monde

Les deux dernières catégories, moins sévères, regroupent des patients obèses qui développent la maladie à un jeune âge pour la première, et des patients plus âgés pour la seconde (le groupe le plus important, 40% des patients environ).

Un adulte sur onze dans le monde (425 millions) est atteint de diabète, soit 10 millions de plus qu'en 2015, selon des chiffres publiés mi-novembre par la Fédération internationale du diabète (FID) à l'occasion de la Journée mondiale consacrée à cette maladie. (ats/nxp)

Créé: 07.03.2018, 16h14

Articles en relation

Allaiter six mois réduit le diabète chez la mère

Santé Une étude américaine montre que l'allaitement sur une période de six mois réduit le risque de diabète chez la mère. Plus...

Le diabète mieux compris grâce à des Genevois

Alimentation Des chercheurs ont découvert les mécanismes cellulaires et moléculaires qui lient l'obésité et la résistance à l'insuline. Plus...

Ces nouvelles molécules qui protègent contre le diabète

Santé Des traitements ciblent les maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité des diabétiques. Plus...

Un adulte sur onze est atteint de diabète

Santé 425 millions de personnes sont atteintes de diabète à travers le monde ; c'est 10 millions de plus qu'en 2015. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...