Passer au contenu principal

Les contraceptifs ont tué à cinq reprises depuis 2009

La prise des pilules contraceptives n'est pas sans risques sur la santé. On l'a vu avec le cas de Céline, aujourd'hui handicapée. Les nouveaux traitements hormonaux suscitent des interrogations parmi les professionnels de la santé.

Gare aux risques: les traitements contraceptifs hormonaux ne sont pas exempts d'effets secondaires dévastateurs.
Gare aux risques: les traitements contraceptifs hormonaux ne sont pas exempts d'effets secondaires dévastateurs.
Gaëtan Bally

La Suisse s'est émue du cas de Céline, cette jeune femme de 22 ans restée lourdement handicapée suite à une embolie pulmonaire, après avoir suivi un traitement contraceptif. Sa famille a été déboutée par le Tribunal de district de Zurich qui l'a condamnée à payer les frais de justice.

Le cas de Céline n'est pas isolé, comme le montre le Tages Anzeiger. Deux patientes sont décédées cette année et trois autres en 2009. Depuis 1991, le nombre total de victimes s'élève à 14, âgées entre 17 et 49 ans, toutes d'embolie pulmonaire, et sept d'entre-elles avaient moins de 30 ans, selon Swissmedic.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.