Passer au contenu principal

L'endométriose, une maladie fréquente mais mal connue

Encore taboue et mal diagnostiquée, cette pathologie gynécologique touche une femme sur dix.

«Lorsque j’étais adolescente, j’en ai souvent parlé à ma gynéco. Mais elle me disait que c’était normal d’avoir des règles douloureuses, que je m’habituerais avec l’âge.» Il aura fallu dix ans à Marie pour savoir pourquoi ses menstruations lui ont fait rater tant de cours à l’école. Le coupable a finalement été identifié lorsqu’elle a tenté, sans succès, d’avoir des enfants. «Les médecins m’ont diagnostiqué une endométriose, une maladie dont je n’avais jamais entendu parler.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.