Passer au contenu principal

Quand la flore intestinale joue avec notre mental

Des troubles neurodégénératifs, comme la maladie de Parkinson, semblent influencés par le microbiote.

La flore intestinale, qui pèse jusqu’à 2 kg chez l’adulte, abrite 100 000 milliards de micro-organismes.
La flore intestinale, qui pèse jusqu’à 2 kg chez l’adulte, abrite 100 000 milliards de micro-organismes.
CORBIS

C’est l’organe dont tout le monde parle en ce moment. La star de nos entrailles. Depuis la publication du livre Le charme de nos intestins de Giulia Enders, le microbiote est à l’honneur. Il squatte les pages des magazines, on le voit à la télé. «C’est un peu l’organe à la mode, sourit Jacques Schrenzel, responsable du laboratoire de bactériologie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Jusqu’à récemment, ces organismes vivant dans notre système digestif n’étaient que peu considérés par le corps médical, qui n’y voyait qu’un outil utile à la digestion des aliments.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.