La maladie du légionnaire en hausse massive

SuisseLa lutte contre la légionellose, en très forte augmentation, s'avère difficile. Ses causes ne sont pas encore très bien connues.

Une technicienne de laboratoire présente des particules de légionelle.567 cas de légionellose ont été recensés en 2018 en Suisse

Une technicienne de laboratoire présente des particules de légionelle.567 cas de légionellose ont été recensés en 2018 en Suisse Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En Suisse, les cas de légionellose ont à nouveau pris l'ascenseur en 2018. La lutte contre cette maladie est compliquée, car ses causes sont diverses et pas encore très bien connues.

L'an passé, 567 cas de légionellose ont été recensés en Suisse, selon les derniers chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). C'est bien plus qu'en 2017 (490 cas) et en 2016 (365 cas).

Douches, jacuzzi, ventilations

«Il s'agit d'une augmentation massive», note Daniel Koch, responsable de la division Maladies transmissibles à l'OFSP, interrogé par Keystone-ATS. L'été passé déjà, l'OFSP et l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) ont mis à jour leurs recommandations relatives à la légionellose.

Aucune cause principale n'a été identifiée. «Nous savons comment la maladie se développe, mais il s'agit la plupart du temps de cas isolés dont la cause est difficile à découvrir par la suite», explique Daniel Koch.

Dernièrement, les douches, les brumisateurs, les jacuzzi, les ventilations et les tours de réfrigération ont constitué les principales sources d'infection. Des légionelles ont également été retrouvées dans du terreau.

Contamination par inhalation

L'infection se produit par l'inhalation d'aérosols contenant des légionelles, c'est-à-dire un mélange d'air et de gouttelettes d'eau contaminée avec certains types de Legionella.

Si elles sont ingérées par voie digestive, les légionelles sont en revanche inoffensives.

Fièvre, toux, douleurs musculaires, maux de tête et perte de l'appétit sont les premiers symptômes de la maladie du légionnaire. Ils apparaissent deux à dix jours après l'infection. La maladie peut aussi prendre la forme d'une pneumonie à évolution plus ou moins sévère. Dans 5% à 10% des cas, les malades décèdent, malgré un traitement antibiotique.

L'eau, principale source d'infection

En principe, les installations hydriques dans lesquelles des aérosols se forment sont des sources d'infection potentielles. Une grande part de la responsabilité revient donc aux exploitants d'installations dans lesquelles une transmission de légionelles via des gouttelettes est possible, a expliqué l'OSAV à Keystone-ATS. Sont par exemple concernés les douches, les jacuzzis mais aussi les installations hydrauliques dans les hôpitaux.

Mais la prévention de la légionellose concerne tout le monde et toutes les installations sanitaires. Afin d'éviter la propagation des bactéries, la température de l'eau devrait être d'au moins 60 degrés à la sortie du réservoir et 50 degrés au robinet.

Attention aux installations peu utilisées

Comme les légionelles se trouvent principalement dans l'eau, c'est dans ce domaine que se sont concentrées les mesures et les recommandations. L'ordonnance sur l'eau potable et l'eau des installations de baignade et de douche accessibles au public (OPBD) est entrée en vigueur en mai 2017.

Selon l'OSAV, cette dernière permet aux autorités, dans ce cas les laboratoires cantonaux, de dénoncer les installations qui présentent une concentration en légionelles supérieure à 1000/l. Une période transitoire de dix ans est prévue pour effectuer des mesures d'assainissement. Pour les jacuzzis et les bains de vapeur, le nombre de légionelles autorisées est limité à 100/l.

Une piscine couverte fermée

Si des points d'eau tels que des douches ou autres robinets ne sont pas utilisés pendant plus d'une semaine, il est recommandé de les rincer à l'eau chaude avant une nouvelle utilisation, conseillent l'OFSP et l'OSAV.

Un cas actuel illustre cette problématique: depuis mi-novembre une piscine couverte était fermée à Riehen (BS) à cause d'une contamination aux légionelles, due à l'utilisation irrégulière des douches individuelles dans le bâtiment. Entre-temps, des filtres supplémentaires ont été installés dans les pommeaux de douche. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2019, 13h58

La légionellose, c’est quoi?

Bactérie - C’est une infection sévère des poumons provoquée par des bactéries du genre Legionella.

Eau - Elles trouvent dans l’eau en faible quantité, dans les installations hydriques construites par l'être humain un environnement favorable.

Degrés - Les bactéries prolifèrent dans les eaux stagnantes entre 25 et 45 degrés celsius. Elles sont tuées lorsque la température monte à 60 degrés.

Robinet - Pour éviter la prolifération des bactéries, l'eau devrait atteindre au moins 50 degrés au robinet.

Première fois - La maladie a été décrite en 1976. 182 anciens combattants de la Légion américaine ont été infectés. 29 en sont morts.

Articles en relation

Inquiétante augmentation des cas de légionellose

Suisse L'OFSP estime qu'entre 5 et 10% des patients meurent de la maladie du légionnaire. De plus en plus de Suisses sont touchés par cette infection. Plus...

Légionellose à New York : le bilan passe à 7 morts

Santé Depuis mi-juillet, sept personnes sont mortes de la maladie du légionnaire et 64 ont été hospitalisées, ont annoncé les autorités sanitaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.