La moitié du continent américain menacée

VirusUn demi-milliard de personnes sont sous la menace des virus de la dengue, du chikungunya et du Zika.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un demi-milliard de personnes, soit la moitié des habitants des Amériques et des Caraïbes, se trouvent sous la menace des virus de la dengue, du chikungunya et du Zika, estime l'Organisation panaméricaine pour la santé (OPS).

Au total, «plus de 500 millions de personnes résident dans des zones à risque sur ce continent», a annoncé le directeur du programme d'urgence sanitaire de l'OPS Sylvain Aldigheiri lors d'une conférence jeudi à La Havane.

Selon l'expert, le virus Zika, apparu dans la région en 2015 et déclaré en février dernier «urgence sanitaire mondiale» par l'OMS, a touché jusqu'à août dernier 47 pays et territoires de la zone Amériques pour un total de 116.000 cas confirmés. A ce jour, l'OMS a enregistré des cas dans 73 pays dans le monde.

Le Zika se transmet dans la plupart des cas par une piqûre de moustique mais aussi par voie sexuelle. De nombreuses études indiquent qu'il pourrait être lié au syndrome de Guillain-Barré, un désordre neurologique rare chez les adultes pouvant parfois provoquer une paralysie passagère.

Présence élevée des moustiques transmetteurs

Le chikungunya, détecté dans les Amériques dès décembre 2013, s'est propagé «en deux ans dans tous les territoires touchés par la dengue», a ajouté M. Aldigheiri. Cette maladie provoque de fortes fièvres et des douleurs articulaires souvent invalidantes.

La dengue, autre maladie virale transmise par un moustique infecté, a touché 14,2 millions de personnes dans la région entre 2000 et 2014, pour un total de 7.000 morts, indique l'OPS.

«La situation épidémiologique» de la zone Amériques est «extrêmement complexe» du fait de la présence élevée des moustiques transmetteurs, et constitue «un défi que nous devons affronter de manière intégrée», a indiqué Carissa Etienne, directrice de l'OMS, en inaugurant une conférence consacrée au combat contre ses maladies à La Havane.

Cette réunion de deux jours, tenue en présence de responsables et experts d'une trentaine de pays dont la ministre américaine de la Santé Sylvia Burwell, vise à établir la feuille de route d'une «stratégie régionale de prévention et de contrôle» de ces maladies de type arbovirus.

(afp/nxp)

Créé: 21.10.2016, 00h10

Articles en relation

Un 2ème foyer autochtone identifié à Miami

Zika Cinq personnes ont été contaminées dans le nouveau quartier de la ville. Plus...

Zika risque de se propager en Asie-Pacifique

Santé Plus de 400 cas de Zika ont été signalés à Singapour, et moins de 20 aux Philippines, au Vietnam et en Malaisie. Plus...

Le lien entre le Zika et Guillain-Barré prouvé

Santé L'existence d'une corrélation entre une infection par le Zika et Guillain-Barré, une maladie auto-immune, est renforcée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.