Passer au contenu principal

SantéUn test pour anticoagulants connecté par Bluetooth

Le groupe Roche lance ce procédé dont le but est d'alléger la prise en charge des patients.

Le système est mise en place pour des tests d'automesure.
Le système est mise en place pour des tests d'automesure.
Photo d'illustration, Reuters

Le groupe pharmaceutique suisse Roche lance un test d'automesure connecté par la technologie Bluetooth qui doit faciliter le traitement à domicile des patients sous anticoagulants, a-t-il annoncé lundi.

Ce système, appelé CoaguChek INRange, permet aux patients qui doivent prendre des antivitamines de participer aux tests par le biais d'une simple piqûre du doigt, a indiqué le groupe bâlois dans un communiqué.

Le test, d'une durée de soixante secondes, permet à ces patients, qui doivent procéder fréquemment à des mesures, de poursuivre leurs activités quotidiennes normales tout en maintenant le lien avec leurs professionnels de santé.

Réduction des coûts de prises en charge

Ces tests d'automesure permettent de l'autre côté aux cliniciens d'accéder presque en temps réel aux données des patients et de mieux gérer les traitements tout en réduisant les frais de prises en charge.

Des millions de personnes dans le monde prennent des antivitamines K (AVK) pour diverses indications ou pathologies, telles que la fibrillation auriculaire, la thrombose veineuse profonde, l'embolie pulmonaire et la présence d'une valve cardiaque mécanique.

La prise en charge habituelle dans un centre de suivi des traitements anticoagulants impose des visites fréquentes en laboratoire.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.