La science a trouvé le détecteur à goût de bouchon

RechercheL’Université de Fribourg a mis au point un test qui apaisera les dégustateurs de vins.

Le test est encore à l’état de recherche à Fribourg.

Le test est encore à l’état de recherche à Fribourg. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ce n’est pas forcément ce qu’on cherchait au départ mais notre découverte fonctionne tellement bien avec le goût de bouchon dont la molécule vient se nicher dans notre structure en éponge.» Katharina Fromm et son équipe de chimistes de l’Université de Fribourg ont ainsi découvert le premier «détecteur» à goût de bouchon. Explications.

Ce défaut du vin a cet amertume caractéristique lorsque la fermeture en liège a altéré le contenu de la bouteille. Il est dû la plupart du temps à des molécules libérées par le liège, lorsque le chêne dont il provient a été traité avec des fongicides. Concrètement, lorsque le vin est en contact avec le réseau poreux de Katharina Fromm, ces molécules font changer la couleur du récepteur et lui font perdre sa fluorescence.

Mais la substance découverte permet également de déceler dans des aliments des traces d’herbicides ou de pesticides autorisés dans certains pays mais interdits en Suisse. Et elle peut aussi réagir également à la présence d’explosifs, par exemple dans les contrôles d’aéroport.

«Nous avons testé notre substance sur du verre ou sur du papier comme pour mesurer le pH. Nous cherchons maintenant des partenaires pour mettre différentes solutions sur le marché.» Il faudra donc un peu de patience avant de tester son vin.

(24 heures)

Créé: 10.04.2019, 17h03

Articles en relation

Verre de dégustation: à quel calice se vouer?

Fines gueules L’iconique verre INAO est devenu ringard. Par quoi le remplacer? Histoire, avis de pros et résistances. Plus...

L’incroyable chimie du champagne

L’élixir favori des fêtes de fin d’année tire sa magie de son effervescence. Voyage dans ses bulles, entre science et poésie Plus...

Le vin expliqué séduit toujours plus de jeunes Vaudois

Formation Les cours de dégustation fleurissent dans le canton et trouvent un écho chez les 25-35 ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.