Bill Gates veut promouvoir les toilettes du futur

RechercheLa fondation créée par Bill Gates et son épouse a récompensé plusieurs innovations présentées lors d'une grande foire sur ce thème à Seattle, dans l'Etat de Washington.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Bill Gates, le cofondateur de Microsoft devenu milliardaire et philanthrope, est en quête des toilettes du futur, une nécessité «pour la santé publique et la dignité humaine», car le manque d'accès aux sanitaires est «un fardeau économique et de santé publique pour des communautés pauvres».

«Les toilettes sont très importantes pour la santé publique et, quand vous y songez, pour la dignité humaine», écrit le milliardaire sur son site.

«Les toilettes avec chasse d'eau que nous avons dans nos pays riches sont (...) impossibles à utiliser pour 40% de la population mondiale, parce que ces gens n'ont souvent pas accès à l'eau, à des égouts, à l'électricité ou à des systèmes de traitement des déchets», poursuit-il.

Un danger pour la santé

«Au-delà de la question de la dignité humaine, le manque d'accès à des toilettes met en danger la vie de nombreuses personnes, crée un fardeau économique et de santé publique pour des communautés pauvres, et souille l'environnement», ajoute Bill Gates.

Selon la Fondation Gates, le premier prix de la foire de Seattle a été remis au California Institute of Technology, qui a imaginé des toilettes fonctionnant à l'énergie solaire et produisant de l'hydrogène et de l'électricité.

Le deuxième prix est revenu à l'université anglaise de Loughborough pour des toilettes recyclant les excréments en charbon, en minéraux et en eau.

Le troisième prix, décerné à l'université canadienne de Toronto, a récompensé une invention quasi similaire. (afp/M.A./nxp)

Créé: 16.08.2012, 14h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.