De nouveaux gènes liés à la calvitie identifiés

EtudeUne étude a identifié 287 groupes de gènes impliqués dans la calvitie.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une étude du génome humain a identifié plus de 200 groupes de gènes impliqués dans la calvitie, une avancée qui pourrait aider à mieux comprendre le rôle joué par la génétique dans la perte des cheveux.

Ces mutations génétiques pourraient permettre de prédire les risques de calvitie, estiment les scientifiques dont l'étude a porté sur 52'000 hommes et dont les résultats ont été publiés mardi dans la revue américaine PLOS Genetics. Jusqu'ici, seuls quelques gènes avaient été identifiés pour leur rôle dans l'alopécie.

Cette analyse génétique --présentée comme la plus étendue jamais effectuée sur les causes de la calvitie-- menée par Saskia Hagenaars et David Hill de l'Université d'Edimbourg au Royaume-Uni, a permis de pointer 287 groupes de gènes liés à la calvitie.

Une formule pour anticiper les risques de calvitie

A partir de cette découverte, les chercheurs ont créé une formule pour tenter d'anticiper les risques pour un homme de devenir chauve, en fonction de la présence ou de l'absence de certains marqueurs génétiques.

Même si des diagnostics individuels précis sont encore hors de portée, ces résultats peuvent contribuer à identifier des sous-groupes de la population où le risque de perte de cheveux est nettement plus élevé.

Un grand nombre de gènes identifiés dans ces travaux jouent un rôle dans la structure des cheveux et leur développement. «Nous avons identifié des centaines de nouveaux signaux génétiques, dont un grand nombre liés à la calvitie masculine, qui proviennent du chromosome X dont les hommes héritent de leurs mères», a expliqué Saskia Hagenaars.

Des traitements contre la calvitie pourraient être mis au point en ciblant ces gènes, estiment les chercheurs. (AFP/nxp)

Créé: 15.02.2017, 00h11

Articles en relation

Bientôt une solution à la calvitie?

Recherches Une équipe japonaise a affirmé être parvenue à recréer des follicules pileux sur une souris grâce à l’emploi de cellules souches adultes et de leurs niches. Le procédé ouvre la voie à de futures thérapies régénératrices. Plus...

Les hommes chauves risquent plus la crise cardiaque

Etude Les hommes chauves seraient davantage exposés au risque de développer des maladies coronariennes mais uniquement si leur calvitie touche la tonsure. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.