L'avenir des moteurs sera électrique

AutomobileSous l'impulsion chinoise, l'essence va gentiment laisser sa place à l'électricité pour propulser les véhicules.

Volvo a déclaré récemment faire le pari du tout vert.

Volvo a déclaré récemment faire le pari du tout vert. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Même des experts renommés ne tablaient pas sur un avenir rutilant pour les voitures électriques jusqu'ici: des véhicules trop peu écologiques et d'une autonomie réduite, selon eux. Ce choix technologique a toutefois été fait pour des raisons très différentes.

Volvo a déclaré récemment faire le pari du tout vert. Dès 2019, le constructeur suédois a promis la fin des véhicules équipés d'un seul moteur à combustion. Un «nouveau chapitre» dans l'histoire de l'automobile s'ouvre, d'après lui.

Tous les acteurs de la branche ne sont pas du même avis. Il y a quelques mois seulement, le directeur général de Mazda Europe, Jeffrey Guyton, déclarait que l'avenir du groupe japonais n'était pas électrique. Certes, il y aura plus de propulsions alternatives d'ici à 2020, «mais les voitures hybrides ou électriques ne figurent pas au coeur de notre stratégie», affirmait-il dans un entretien.

L'avenir montrera qui de Volvo ou de Mazda a adopté la meilleure stratégie. Selon le professeur à l'EPFZ Konstantinos Boulouchos, qui dirige le Centre de compétences suisses pour une mobilité efficace, une nette tendance se dégage. «En ce moment, il est clair que la voiture du futur sera électrique», indique-t-il à l'ats.

Konstantinos Boulouchos y voit une raison essentielle: la Chine. L'empire du Milieu a créé de nouvelles conditions dans la production automobile. En sus de la grandeur du pays et de la forte pollution atmosphérique dans de nombreuses villes, ce nouveau cadre est dû à une stricte politique industrielle.

Choix politique

La Chine ambitionne, en effet, de produire des véhicules pour son propre marché. Celui-ci étant énorme, elle deviendra une superpuissance automobile et le centre des technologies de la mobilité futures. Le gouvernement chinois a décidé de privilégier les véhicules électriques pour des raisons techniques et d'approvisionnement, relève Konstantinos Boulouchos.

Les constructeurs chinois ne parviendront pas à rattraper leur retard par rapport aux occidentaux dans les moteurs à essence. Dans la mobilité électrique en revanche, ils disposent des matières premières nécessaires ainsi que du potentiel industriel et financier pour dominer le marché, estime l'expert. «Ainsi, la Chine a toutes les cartes en main pour inverser la tendance.»

Dans ce contexte, il n'est pas surprenant que Volvo veuille faire figure de pionnier sur le marché de la voiture électrique. Le groupe appartient, depuis 2010, au chinois Geely. Des rachats de constructeurs ou d'équipementiers occidentaux peuvent donc faire partie de la stratégie d'expansion chinoise.

Centrales à charbon polluantes

Le fait que la Chine opte pour la mobilité électrique ne signifie pas qu'il s'agit de la meilleure réponse aux problèmes environnementaux. «La meilleure solution reste pour le moment les voitures à essence et hybrides», affirme l'expert.

La raison en est la production d'électricité. En Europe par exemple, une part importante de l'électricité reste produite par les centrales à charbon, une énergie très nuisible pour le climat.

«Si l'on veut réduire principalement les émissions de CO2, il serait préférable de remplacer d'abord les centrales à charbon au lieu de les exploiter pour les véhicules électriques», relève Konstantinos Boulouchos. Ce serait clairement la façon la plus rapide d'abaisser les émissions de CO2 pour les 10 à 15 prochaines années.

A long terme toutefois, la fermeté de la mise en oeuvre va déterminer le développement de cette technologie. «Si l'on dépense beaucoup d'argent dans les énergies nouvelles et que l'on investit dans l'expansion du réseau de transmission, le changement peut également réduire les émissions». Dans ce but, il conseille aux Etats européens de renforcer leur engagement en termes de politique industrielle.

Chine en bonne position

«Il est important que l'industrie européenne ne soit pas décrochée, surtout dans le domaine des batteries», dit-il. Le Vieux Continent est déjà en retard dans la production. La Chine a renforcé sa propre position en s'assurant de droits d'exploitation minière importants en Afrique dans les matières premières pour les batteries.

Les batteries sont également un point faible de la mobilité électrique sur un plan technique, selon Konstantinos Boulouchos. C'est une illusion de qualifier la recharge rapide de grand progrès, car aucune batterie ne supporte jusqu'à présent une utilisation sur la durée.

Reste que la transformation industrielle est en cours. «Nous avons tous sous-estimé la rapidité avec laquelle les prix baissent et combien les autorités politiques travaillent d'arrache-pied à réduire les émissions de CO2 des voitures», conclut l'expert. (ats/nxp)

Créé: 21.07.2017, 10h31

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...