L'incroyable trousse à souvenirs de Neil Armstrong

Apollo 11La veuve de l'astronaute, Carol Armstrong, est tombée sur une mystérieuse trousse blanche dans un placard, après la mort de son mari en 2012: des souvenirs inestimables de la mission vers la Lune.

Les astronautes n'étaient pas censés ramener de souvenirs de leur mission, au risque de déséquilibrer le vaisseau lors du retour. Une trousse remplie de trésors de la mission Apollo 11 a toutefois été découverte par la veuve de Neil Armstrong. Ici, Edwin Aldrin pris en photo par Armstrong, le 20 juillet 1969.

Les astronautes n'étaient pas censés ramener de souvenirs de leur mission, au risque de déséquilibrer le vaisseau lors du retour. Une trousse remplie de trésors de la mission Apollo 11 a toutefois été découverte par la veuve de Neil Armstrong. Ici, Edwin Aldrin pris en photo par Armstrong, le 20 juillet 1969. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On ne rentre pas de voyage sans ramener un souvenir, même quand on est astronaute. La veuve de Neil Armstrong, premier homme à avoir marché sur la Lune et décédé en 2012, est tombée par hasard sur une étrange trousse blanche, soigneusement rangée au fond d'un placard. A l'intérieur, dix-sept outils, câbles, petits engins ou manettes, estampillés d'un long code de série à l'encre orange.

C'est le Musée national de l'air et de l'espace à Washington qui a fini par identifier ce véritable trésor, clandestinement ramené par l'astronaute de la mission Apollo 11. Il n'en avait jamais fait mention pendant 45 ans, rapportent mardi 10 février plusieurs médias américains.

Photo NASA

Figure seulement dans les retranscriptions des dialogues entre les astronautes et Houston un bref dialogue faisant mention de «quelques bricoles que nous voulons rapporter» du module lunaire avant sa séparation. «Un bric-à-brac» «d'environ 4,5 kilos» qui fera le trajet jusqu'à la Terre, et c'est tout.

Pour les conservateurs du musée qui est responsable de l'héritage des missions Apollo, la petite trousse est inestimable: peu d'objets sont en réalité revenus de la Lune, et encore moins de la première mission, dans la mer de la Tranquillité. Parmi les bricoles, plusieurs lampes de secours ou d'appoint, une sangle, des supports photographiques, et même le petit outil d'alignement optique utilisé pour diriger le vaisseau spatial. Le trésor est tellement précieux pour la NASA qu'une page spéciale lui a déjà été dédiée.

La caméra de la descente de Neil sur la Lune

Mais le plus précieux pour les scientifiques tient dans la caméra de 16 mm qui a été utilisée pour filmer l'aventure de 1969, y compris les images des premiers pas sur la Lune et le fameux «petit pas pour l'homme». Elle était destinée à rester à bord du module lunaire, et adaptée à des prises de vue à travers la vitre.

Les images de la célèbre séquence

La bourse, dite «McDivitt» par les astronautes, n'était initialement pas destinée à retourner sur Terre, le poids du module de retour étant strictement calculé. Neil Armstrong aurait dès lors fait une entorse à la procédure afin de ramener des souvenirs par sentimentalisme. Sans ça, le contenu se serait retrouvé écrasé sur la surface lunaire avec le reste du module Eagle, abandonné au départ de l'orbite du satellite.

Photo NASA

Photo NASA

Cette trousse ne faisait pas partie des premières missions lunaires. Elle a été suggérée par le commandant d'Apollo 9, James McDivitt pour servir de sac temporaire afin d'éviter de perdre du temps durant les manœuvres en apesanteur. C'est seulement une heure avant de repartir vers la Terre que Neil appela Houston pour préciser «You know, that — that one’s just a bunch of trash that we want to take back — LM parts, odds and ends, and it won’t stay closed by itself. We’ll have to figure something out for it.» Soit, «C'est juste un tas de bricoles que nous voulons ramener -des pièces du module lunaire, du bric-à-brac, et ça ne peut pas tenir fermé tout seul. Nous allons devoir trouver quelque chose pour ça.»

Le futur de ces précieux objets n'est pas encore connu. Il semble que les scientifiques prévoient de poursuivre la documentation des reliques d'Apollo 11, tandis que la famille de l'astronaute ne soit pas opposée à leur exposition.

Photo NASA (nxp)

Créé: 10.02.2015, 10h30

Galerie photo

Neil Armstrong, héros planétaire du XXe siècle

Neil Armstrong, héros planétaire du XXe siècle L’astronaute américain Neil Armstrong, premier homme à avoir marché sur la Lune le 20 juillet 1969 et depuis héros planétaire, est décédé à l'âge de 82 ans. Retour en image sur l'un des plus moments de l'histoire du XXe siècle.

Galerie photo

Les photos inédites des premiers hommes sur la Lune

Les photos inédites des premiers hommes sur la Lune Le 20 juillet 1969, l'Homme marchait pour la première fois sur la Lune. Quarante ans après, un site rend possible l'accès à leurs photos durant la mission.

Articles en relation

L'appareil photo des missions Apollo mis aux enchères

Espace L'unique appareil photo de la Nasa revenu sur Terre des différentes missions Apollo sur la Lune entre 1969 et 1972, va être mis aux enchères à Vienne le 22 mars, a indiqué jeudi la galerie Westlicht. Plus...

Les cendres de Neil Armstrong dispersées

HOMMAGE Les cendres du premier homme à marcher sur la Lune, ont été dispersées dans l'océan atlantique vendredi lors d'une cérémonie à bord du porte-avion américain USS Philippine Sea. Plus...

Dernier hommage à Neil Amstrong

Etats-Unis Les Etats-Unis ont rendu jeudi un dernier hommage à Neil Armstrong, premier homme à avoir marché sur la Lune, lors d'une cérémonie en la cathédrale de Washington. Plus...

La mission Apollo 11 en audio

La Nasa a numérisé et rendu récemment public les dialogues entre les astronautes et Cap Canaveral. Ils sont disponibles ici.

L'extrait des dialogues entre Apollo et Houston

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dès la mi-septembre, le parking «longue durée» de la place Bellerive, à Lausanne, prisé des familles, ainsi que le P+R d'Ouchy seront payants les dimanches. Plus de mille places sont concernées. Paru le 22 août.
(Image: Bénédicte) Plus...